Défi J24/100 TCA Troubles du comportement alimentaire ! 2

TCA troubles du comportement alimentaire

Temps de lecture estimé : entre 4 et 6 minutes.

Aujourd’hui, je poursuivrai mon article sur mes TCA Troubles du Comportement Alimentaire. Les TCA semblent être très répandus chez les surdoués, d’après des psychologues et ce que j’ai observé dans mon entourage de surdoués. Dans une période où mes dépendances étaient très actives. Bonjour et bienvenue sur mon blog surdoué ou pas surdoué. Je m’appelle Raphaël, je pense être surdoué et je compare les éléments de ma vie aux caractéristiques des surdoués.

Résumé de l’article précédent sur les troubles du comportement alimentaire !

Hier, je vous ai parlé des raisons pour lesquelles je souhaitais parler des TCA Troubles du comportement alimentaire. Et j’ai aussi apporté mon témoignage en parlant de mes troubles pendant mon enfance, mon adolescence et ma vie de jeune adulte. Jusqu’au moment où j’ai rencontré une personne perverse narcissique qui m’a mis sous la main un os à ronger, pour que je puisse bien me prendre la tête avec ça. Je veux parler du livre du docteur Seignalet, “l’alimentation ou la troisième médecine”. Je vous fais part sans plus attendre de la suite de mon histoire alimentaire. A consommer avec modération.

Je continue mon histoire !

Évidemment, étant à cet époque en mauvaise santé, j’allais forcément m’intéresser à tout ce qui pouvait m’apporter un meilleur bien être et me guérir au plus vite. Et mon alimentation semblait pouvoir répondre ce besoin en grande partie. Ayant été plus ou moins dans un état dépressif pendant trois ans à cause de ma quête de l’amour idéal, je correspondais à la proie idéale pour une personne perverse narcissique.

Qu’est-ce qu’un pervers narcissique ?

C’est une personne, homme ou femme, enfant ou adulte ou personne âgée. Qui aurait vécu un traumatisme dans son enfance. A la suite de quoi, elle aurait mis en place tout un système pour se protéger. Mais cela aurait bloqué son évolution émotionnelle normale. Il en résulte qu’elle ne peut pas ressentir des émotions, faire la différence entre le bien et le mal. Incapable d’éprouver de l’amour. Elle aura appris à jouer la comédie et manipuler les autres pour paraître brillante, intéressante. Au yeux des autres, elle paraît géniale, sympa, très sociable. Mais elle fait vivre à sa proie, en amour ou en amitié, un véritable enfer, en jouant avec elle. Les proies idéales sont généralement des personnes intelligentes et ayant un problème de confiance en soi. Comme moi à cette époque de ma vie.

Qu’est-ce que le régime Seignalet ?

Ce régime porte aussi le nom de régime ancestral, hypotoxique, détox, originel, paléo. Le docteur Seignalet était à la fois docteur et scientifique. Il faisait de la recherche et soignait des personnes souffrant de maladies graves. Il a développé une théorie en se basant sur l’étude de ses patients et de ses recherches moléculaires et génétiques.

Quelle est la théorie de ce régime ?

Il a trouvé des relations entre des maladies chroniques et l’alimentation moderne. Ses principes sont préventif et curatif, basés sur l’application d’un régime particulier et strict. Son régime aide les personnes à guérir ou à améliorer leur état de santé, en conservantbien sûr leur traitement. Son principal livre “L’alimentation ou la troisième médecine” Editions Du Rocher. On y trouve des études sur 2500 patients, l’étude de 91 maladies auto-immunes et chroniques, des explications sur le fonctionnement du corps humain, des cours de chimie, l’histoire de l’alimentation, les principes du régime et des recettes de cuisine.

Cela me paraissait miraculeux avec des preuves scientifiques à l’appui !

C’est vrai, je pense encore aujourd’hui que ce docteur a raison. Mais revenons à mon histoire. Ce livre m’a donc été offert par mon bourreau quel cadeau empoisonné ! Moi, je le voyais comme quelque chose qui allait me sauver. J’ai littéralement avalé les 770 pages. Je ne pouvais que le croire, cela venait d’un scientifique qui avait testé sa théorie et obtenu des résultats considérables avec ses patients. Alors, j’ai révolutionné ma façon de m’alimenter suivant les principes conseillés pour guérir. Le pire était que le régime n’aurait eu qu’un faible impact sur ma maladie. J’aurais très bien pu laisser tomber que ça aurait été du pareil au même. Petit détail, à cette époque, j’étais catholique croyant. D’où ma croyance aux miracles.

J’ai complètement révolutionné mon alimentation !

Je me suis retrouvé embarqué dans cette aventure, tout seul à faire des recherches sur Internet. A rencontrer des personnes qui suivaient aussi ce régime. Je décortiquais toutes les étiquettes des produits alimentaires. Je me suis orienté vers l’alimentation biologique. J’ai acheté un cuiseur vapeur et vendu four, four micro-ondes et plaques de cuisson. J’ai aussi acheté des tonnes de produits alimentaires bio et chers. Ainsi que des poudres de perlimpinpin, euh je voulais dire des compléments alimentaires. Maintenant, je sais qu’ils ne servent à rien car une immense partie des principes actifs sont détruits dans l’estomac. Au final, le corps n’en retire que peu de bénéfices.

Je suis même allé jusqu’aux produits de beauté !

Cela a même empiré quand mon bourreau m’a juste montré un super livre sur les dangers des produits cosmétiques. Savons, shampoings, pâte dentifrice, mousse à raser, parfums, crèmes visage et corps et patati et patata. J’ai révolutionné toute ma salle de bains. Alors que je suis un homme et sachant que les hommes sont assez peu consommateurs de produits de beauté. Non, il fallait que je sois parfait, que j’aille au bout de mes démarches pour être cohérent avec mon style de vie.

 

Résumé des principes du régime alimentaire !

Les produits incriminés !

Bon, je ne vais pas raconter tout le pourquoi du comment. Je vais juste faire une liste.

  • Les produits laitiers animaux,
  • les céréales mutées, sauf quinoa, sarrasin et riz complet,
  • les charcuteries sauf crues et sans additifs,
  • les viandes et les oeufs cuits,
  • les produits raffinés (huiles, farines, sucres, céréales, sel),
  • les sucres,
  • les additifs alimentaires,
  • et tous les produits alimentaires contenant ceux ci-dessus,
  • les modes de cuisson (à plus de 100°C, la friture, le four à micro-ondes),
  • les boissons contenant des sucres raffinés,
  • la bière contenant des protéines de céréales.

Zut ! Rien que de mettre à nouveau le nez dans ce livre, je ressens le besoin d’être plus strict dans mon mode d’alimentation.

Les produits recommandés !

  • Les aliments crus, sauf ce qui est indigeste cru,
  • la cuisson à la vapeur douce,
  • quinoa, sarrasin et riz complet, éventuellement les céréales africaines, mais elles n’ont pas fait l’objet d’études,
  • les charcuteries crues et sans additifs,
  • les viandes et les œufs crus,
  • les produits non raffinés (huiles, farines, sucres, céréales),
  • les poissons et les produits de la mer,
  • les fruits et légumes frais,
  • les fruits et légumes secs,
  • les graines et graines germées,
  • eau,
  • thé, café, alcool modérément.

Ah oui, j’ai vraiment très envie de reprendre ce régime de façon stricte ! Ça donne envie, n’est-ce pas ? Je crois que je ne vais pas manger grand chose ce soir. Et je vais avoir faim dans la nuit, me réveiller et ne pas pouvoir me rendormir. Vite ma Biocoop !

J’ai aussi testé plusieurs autres régimes alimentaires !

Ce régime m’a bien occupé 10 ans. Il a été le premier de toute une série. En effet, je ne voulais pas en rester là. J’ai croisé toutes les informations des différents régimes, pour ne rien oublier et être cohérent. Et oui, le surdoué ne fait pas les choses à moitié. Le résultat final était que je ne mangeais presque plus rien. J’étais d’une maigreur ! Pour un homme ! Voici la liste des autres régimes que j’ai étudiés et plus ou moins mis en application. Méthode Montignac, Oméga, régime acide base, le jeûne, régime dissocié, Dukan, groupe sanguin, Kousmine, végétarien, vegan, sans oeufs, sans sucre, sans gluten, sans additifs. Et pourtant, je n’avais aucun kilo en trop, au contraire il fallait que j’en prenne. Finalement, j’ai même pesé 47 kg pour 1m63. Aujourd’hui, je pèse 55 kg. J’étais obnubilé par ma santé à son détriment !

TCA troubles du comportement alimentaire
TCA troubles du comportement alimentaire

Je reviens à mes TCA Troubles du comportement alimentaire !

Je me préoccupais trop de mon alimentation. Mon comportement était complètement disproportionné et inutile. Je ne le voyais pas. Mais aujourd’hui, même si je suis encore en train de faire attention à mon alimentation en suivant certaines règles, je pense que j’avais des troubles du comportement alimentaire. C’était pour moi une façon de contrôler ma vie, alors que je n’arrivais pas à avoir de bonnes relations et à me sentir bien. Ça m’occupait l’esprit. J’étais passionné. Mais cela m’a tout de même servi, à trouver un travail en magasin bio plusieurs années après. Finalement, je me rends compte que tout ce que je fais finit toujours par me servir un jour. J’arrive à me recycler.

Je me coupais socialement des autres !

Comme tout surdoué, je fais les choses à fond. Je vais souvent dans les extrêmes. Quand j’allais au restaurant ou chez des amis ou dans la famille, cela me posait problème. Je devais expliquer le régime et dire pourquoi je le suivais. Personne ne me comprenait, à part ma mère. Mais elle disait quand même, sur un ton supplicieux “Raphaël …!” J’avais l’impression de lui faire de la peine. Aujourd’hui, c’est ma grand-mère qui me fait le coup, quand je vais manger chez elle. Du coup, les gens me disaient “avec ton régime, on ne sais plus quoi te faire à manger !” Et moi, je leur disais que ce n’était pas grave et que je pouvais apporter ma nourriture. J’ai l’impression que ça fait peine à imaginer.

J’étais incompris des autres !

“Pourquoi tu fais ce régime ?” Qui sonnait comme, “pourquoi tu te fais subir ça ?” Personne ne comprenait pourquoi je faisais un régime, puisque j’étais tout maigre. Ils ne voyaient pas qu’il s’agissait plutôt d’un mode de vie et d’une façon de s’alimenter, plus que d’un régime pour mincir. En plus je ne voulais pas dire que c’était pour des raisons de santé. Les discussions aboutissaient finalement à des sujets polémiques, sur des scandales dans l’industrie agroalimentaire. Je comprends maintenant que les personnes pouvaient culpabiliser de ne pas faire comme moi, ou qu’elle n’en voyaient pas la peine, même avec des preuves scientifiques. Je faisais du prosélytisme, je voulais convaincre tout le monde des bienfaits sur la forme, la santé, le moral, et même de l’utilité publique. Bref, j’étais à fond ! Et les gens m’appréciaient moins.

Comment se détacher des troubles du comportement alimentaire ?

Chaque jour, vous en savez un peu plus sur la vie d’un surdoué. Est-ce que vous vous reconnaissez dans mon témoignage ? Revenez demain pour savoir comment je réussis petit à petit, à me détacher de mes TCA troubles du comportement alimentaire. Si vous avez vécu des expériences similaires ou que vous avez des questions, vous pouvez m’envoyer un commentaire. Je vous invite aussi à me faire vos retours et suggestions. Cela m’aiderait à avancer. Bon, j’espère que je ne vais pas déprimer à cause de la rédaction mes articles sur mes problèmes de surdoués. Je trouve que ça en fait beaucoup maintenant. Comme ça, vous voyez d’où je suis parti. Et nous verrons bien jusqu’où j’irai.

Je vous remercie pour votre lecture et vous souhaite une journée épicée, sans sel, ni sucre !

Et rappelez-vous, surdoués ou pas surdoués, reprenons confiance en nous prenant en main.

Cliquez ici pour voir l’article précédent sur mon défi de 100 jours de témoignages de surdoué !

Puis cliquez là pour lire l’article suivant.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  

Author: Raphael

2 thoughts on “Défi J24/100 TCA Troubles du comportement alimentaire ! 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.