Défi J65/100 Rencontrer d’autres surdoués !

Rencontrer d'autres surdoués

Temps de lecture estimé : entre 4 et 6 minutes.

Pour cet article, je voudrais parler de l’importance de rencontrer d’autres surdoués physiquement, de la chance d’avoir Internet et des réseaux sociaux pour se rendre compte qu’on n’est plus tout seul. Pouvoir parler, se reconnaître dans les témoignages de chacun, s’accepter, voir qu’on est normal. Bonjour et bienvenue sur mon blog surdoué ou pas surdoué. Je m’appelle Raphaël et je témoigne sur mon parcours de surdoué. Chaque jour dans mon blog, je fais une relecture de ma vie à la lumière de la surdouance et je m’accepte un peu plus. Si vous trouvez mes articles trop longs, vous pouvez survoler le texte en lisant les titres et les mots en gras.

 

Mes trois points positifs pour aujourd’hui :

  1. Hier soir j’ai accueilli chez moi des personnes surdouées pour une rencontre conviviale autour d’un apéritif dînatoire. J’ai passé une superbe soirée.
  2. Ce matin, j’ai appelé une amie de 79 ans et je lui ai dit qu’il se pourrait bien qu’elle soit surdouée, je reconnais chez elle énormément de caractéristiques. Nous avons passé un merveilleux moment au téléphone. Je lui dédie cet article, car elle m’en a donné l’idée.
  3. Cet après-midi je suis allé faire du sport au soleil pour faire le plein d’énergie et de bonne humeur.

 

Comment m’est venue l’idée de cet article ?

Ce matin j’ai téléphoné à une amie très chère !

Depuis quelques mois je pensais appeler une amie que j’ai retrouvée il y a peu de temps, pour lui parler de mon cheminement. Et j’ai senti que ce matin était le bon moment. J’ai eu de la chance de l’avoir au téléphone car même à 79 ans elle est très occupée. Je voulais absolument lui parler de mon blog sur les surdoués. Ce que j’ai fait rapidement tellement j’étais enthousiaste. A chacune de mes phrases, elle comprenait tout et donnait des exemples. Mon intuition ne m’avait pas trompé. Au fur et à mesure de la conversation, elle me donnait toutes les preuves de sa surdouance. Puis à un moment, j’ai senti que c’était le bon moment pour le lui dire.

De son côté à elle !

Parallèlement, mais elle me l’a dit après, petit à petit, lors de mon pitch de présentation de mon blog sur les surdoués, dans sa tête, elle commençait à entrevoir sa possible surdouance. En effet, elle se rendait compte que tout ce que je décrivais correspondait à ce qu’elle avait vécu ou vit encore. Alors quand je le lui ai dit, la discussion a repris de plus belle pour partager chacun nos expériences. Quelle énergie, quelle enthousiasme, quel bonheur de lui parler.

Comment m’est venue l’idée de cet article ?

C’est cette amie qui m’a dit l’importance pour des personnes ayant une particularité ou un problème précis, de pouvoir rencontrer d’autres personnes comme elles. De pouvoir entendre des témoignages qui font écho avec son vécu, son ressenti … Et comme ce n’était pas la première fois qu’on me l’avait dit, je me suis décidé à en parler dans mon article du jour.

 

Quel type de rencontre entre surdoués ?

Bon je veux parler des rencontres amicales entre personnes surdouées. Pas des rencontres amoureuses car l’optique est complètement différente. De toute façon, c’est en rencontrant des personnes surdouées de façon conviviale, amicale que l’on a plus de chances d’avoir des relations sentimentales.

Pourquoi rencontrer d’autres surdoués ?

L’idée de départ est une phrase que j’ai lue et entendue très souvent. “On se sent seul-e au monde, tellement tous les autres sont différents de moi”. Ou encore “j’ai l’impression d’être un-e extraterrestre”. Mais aussi parce que quasiment tous les surdoués ont ressenti une profonde solitude, même en étant très entourés. Du coup, la solution est l’ouverture sur d’autres personnes comme soi.

Que recherchent les surdoués dans les rencontres entre surdoués ?

En général, les personnes sont à un moment de leur vie où elles ressentent le besoin de rencontrer d’autres personnes comme elles. Elles ont envie de savoir ce que vivent les autres et de se comparer, de trouver des ressemblances dans le fonctionnement de leur cerveau, dans les relations, les émotions, absolument tout.

Mais où rencontrer d’autres surdoués ?

Nous vivons tout de même à une époque merveilleuse, grâce aux technologies nous avons accès à des informations et des personnes du monde entier. En particulier avec les réseaux sociaux et plus spécialement Facebook car il est pratique pour être en contact et organiser des groupes et des événements. Il est très facile d’entrer en contact avec d’autres personnes autour de thématiques, dans un premier temps avant de se rencontrer. Je suis inscrit sur plusieurs forums de discussions de zèbres.

Rencontrer d’autres surdoués grâce à Facebook !

Facebook est aussi le réseau social le plus fréquenté, on a donc beaucoup plus de chances de trouver son bonheur. Concernant les surdoués, il y a énormément de groupes qui se sont constitués. Pour les trouver il suffit de taper dans le moteur de recherche de Facebook “groupe zèbres” ou “groupe surdoués” ou “groupe haut-potentiel”. Il en existe dans le monde entier et sur la France entière. Chaque grande ville peut avoir son groupe. Il y en a beaucoup à Paris et un à Lyon. Merci Facebook.

 

Que se passe-t-il quand on rencontre d’autres surdoués ?

Les discussions partent dans tous les sens et beaucoup de sujets différents sont traités simultanément, sur un mode plus fluide, mais à un rythme soutenu, il faut vraiment suivre. En même temps si on a oublié de dire quelque chose, on peut sans problème y revenir, ça ne dérange personne de ne pas finir un sujet en rebondissant sur d’autres. Comme chacun est curieux de savoir si ce qu’il vit est normal et si ça arrive aussi à d’autres, nous parlons de nos vies, nos métiers, nos reconversions, nos passions, nos problèmes relationnels, émotionnels, nos difficultés au travail, en couple, en famille.

Nous nous reconnaissons !

Nous parlons de toutes nos différences d’avec les normo-pensants, les gens normaux qui nous disent qu’on est bizarre, que quelque chose cloche chez nous. Et parallèlement nous nous rendons compte qu’on n’est pas tout seul à avoir vécu telle situation et ressenti telle émotion de façon exacerbée. Cela nous rassure, on ne se sent plus seul.

Le langage zèbre !

Nous parlons le même langage zèbre, des discussions qui fusent dans toutes les directions, en sautant du coq à l’âne. Les sujets abordés sont profonds alors que nous ne nous connaissons à peine. Nous parlons beaucoup et facilement de nos émotions parfois de façon intime voire sur le ton de la confidence. Bon après tous les surdoués ne sont pas ainsi, d’autres personnes ne s’aventureront pas dans le domaine des émotions, trop sensibles ou alors insensibles car s’étant coupées de leurs émotions. En fait il y en a pour tous les goûts et chacun trouve son bonheur. Je n’ai jamais vu quelqu’un tout seul dans son coin.

 

L’appréhension du début !

Ça peut être difficile de faire le premier pas. Certains hésitent longtemps par peur de tomber sur des illuminés, des gens bizarres, trop intellectuels, peur de ne pas se reconnaître ou d’être déçu. D’autres se demandent quoi dire ou craignent leurs réactions émotionnelles.

Franchir le cap !

Mais la curiosité est tellement irrésistible, que les zèbres franchissent le cap, ils prennent leur courage à deux mains et s’inscrivent aux rencontres. C’est vrai que ce n’est pas facile pour les haut-potentiels qui sont hypersensibles émotionnellement, pour les timides. Malheureusement, je pense que de nombreuses personnes ne feront jamais ce premier pas tellement elles sont repliées sur elles-mêmes, meurtries par la souffrance engendrée par leur condition. Se retrouvant pour ainsi dire paralysées, handicapées par ce qui devrait être un don de la vie. Il faut savoir que le suicide est très répandu chez les surdoués en souffrance psychique, je n’ai pas les chiffres, d’après les psychothérapeutes que je suis sur YouTube. Et j’en suis très attristé. J’ai d’ailleurs très souvent pensé au suicide en me disant bizarrement que je pourrais le faire mais que ce n’est pas une solution qui me convient.

La première rencontre avec d’autres surdoués !

J’ai participé à ma première rencontre avec des zèbres dans un bar à Lyon en janvier 2018, c’est tout frais. Je ne me sentais pas très à l’aise et j’avais froid, c’est psychologique chez moi, “je n’étais pas très chaud”. Pourtant je me suis inscrit avec frénésie et j’ai attendu trois longues semaines avec impatience. Puis le soir même j’étais à la fois très excité et déstabilisé par l’aisance de ceux qui étaient déjà venus. J’y suis allé avec une amie fraîchement découverte surdouée, mais elle ne s’est pas sentie très à l’aise non plus. Et à une autre rencontre, je suis allé avec une autre amie qui n’a carrément pas aimé.

Les surdoués s’attirent !

En fouillant bien, vous connaissez sûrement des surdoués dans votre entourage, famille, amis, collègues. En général, on s’entend bien avec les personnes qui fonctionnent comme nous. Ça peut même être fusionnel, des relations intenses entre les surdoués. Et comme le zèbre a un gros besoin de relations humaines plus que les autres personnes, il n’y a bien souvent que d’autres zèbres pour répondre à ses besoins. Menez votre enquête, il y a forcément des surdoués autour de vous.

Rencontrer d'autres surdoués
Rencontrer d’autres surdoués !

Ma rencontre entre surdoués d’hier soir !

J’ai gardé le meilleur pour la fin. Hier soir j’ai accueilli chez moi une dizaine de zèbres de Lyon. Au début j’appréhendais mais au final, j’ai passé une excellente soirée. A un point tel que j’ai ressenti au milieu de la soirée, un immense bonheur. J’ai d’un seul coup pris conscience que j’étais au milieu de la pièce et qu’autour de moi tout le monde parlait passionnément de sa vie. Nous discutions deux par deux. J’ai vécu quelques minutes de communion que j’ai tout de suite partagées à la personne avec qui je parlais. La soirée a été intense de 19h à minuit, tout le monde était en pleine forme et heureux. Pour certains c’était la première fois qu’ils parlaient en toute connaissance de cause avec d’autres surdoués et tout s’est visiblement très bien passé pour eux. Dommage que ce soit fini.

 

Alors sortez de chez vous, rencontrez d’autres surdoués !

Et voilà je finis mon article de ce soir sur une note positive. Sinon qu’est-ce que vous attendez pour vivre ? Allez à la rencontre des personnes qui pensent comme vous. Rejoignez le troupeau de zèbres. Vous verrez comme ça fait du bien de savoir qu’on n’est pas tout seul sur terre. Que des personnes vous comprennent du premier coup en vous écoutant parler. C’est bon de se sentir enfin accueilli, compris. Les haut-potentiels sont en général bienveillants. Vous n’avez rien à craindre. Ça vaut le coup d’aller à des rencontres entre surdoués. C’est une manière de se connaître, de s’accepter, la première étape vers l’épanouissement. Bref faites votre propre expérience.

Je vous souhaite une journée chaleureuse et conviviale. Je vous dis à demain pour un nouvel article !

Et rappelez-vous, surdoués ou pas surdoués, reprenons confiance en nous prenant en main et en rencontrant d’autres surdoué-e-s !

Cliquez ici pour voir l’article précédent.

Cliquez là pour lire l’article suivant.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  

Author: Raphael

4 thoughts on “Défi J65/100 Rencontrer d’autres surdoués !

  1. Ce que tu racontes est particulièrement émouvant.
    J’en ai les larmes aux yeux.

    Cette joie intense que l’on ressent au milieu des zèbres, l’impression d’être dans son élément… Comme un poisson dans l’eau… 🙂

  2. Bonjour , je ne lis ce message qu’ aujourd’hui . En effet ma recherche est aussi de rencontrer d’autres surdoués de la même manière que vous le faites , c’est formidable !! je recherche ce principe depuis longtemps mais je ne trouve pas comment faire dans ma région. j’habite le sud de la France . Comment chercher ?
    Je ne fréquente pas trop les réseaux sociaux , je n’y crois pas trop . Je veux voir du concret , voir et rencontrer des vrais gens . Des vrais gens avec qui partager et construire éventuellement de bons moments sans jugements . j’ai 70 ans demain , j’ai confirmé ma douance depuis ce mois de Novembre 2018 . C’est très récent . Je ne connais pas de surdoués autour de moi. Passer des moments et parler avec des gens qui ont le même fonctionnement doit , comme vous le racontez , doit être un vrai bonheur . Et je souhaite connaitre ce bonheur . Il est temps pour moi , mais comment faire …..
    Merci à vous
    Do

    1. Bonjour Do, merci pour votre commentaire. J’ai écrit un article plus récent sur “où rencontrer des surdoués ?”
      https://surdoue-ou-pas-surdoue.com/ou-rencontrer-des-surdoues/
      J’utilise les réseaux sociaux et les forums pour justement rencontrer des personnes zèbres dans la vraie vie.
      Le “forum zebra crossing” (faire la recherche sur Google) permet de trouver un groupe de personnes qui se retrouvent dans les grandes villes. Il y en a peut-être un près de chez vous.
      Si vous redoutez, essayez de vous faire accompagner ou dites à une personne où vous allez et quand.
      Ensuite en posant des questions à des personnes de votre entourage vous pouvez découvrir que certaines sont surdouées sans le savoir, se dévalorisent et se cachent. D’autres sont épanouies et semblent avoir une personnalité complexe. Un indice : elles savent faire et aiment plein de choses différentes.
      Dites moi si vous avez trouvé.
      Bonnes fêtes !
      Raphael

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.