Ralentir le rythme / Défi confinement J26 !

Photo-blog-surdoue-zebre-defi-confinement-jour-26

Bonjour ou bonsoir les zèbres ! Hier, vingt-sixième jour de confinement en France face au Covid-19. Je publie aujourd’hui cet article écrit hier. Je sens que j’ai besoin de ralentir le rythme. Le confinement est le moment idéal pour en profiter en se reposant, en se divertissant ou en s’adonnant à ses passions. Personnellement, étant à mon compte, je me focalise sur mes deux métiers passions. Artiste peintre et blogueur. Je me rends compte que je travaille beaucoup et désire moi aussi ralentir le rythme pour être plus cool. Le retour de la belle saison nous y invite franchement. Il serait aberrant de m’épuiser et de faire un burn out. J’apprends à écouter mon corps et à prendre soin de moi. Bonne lecture.

Temps de lecture estimé : de 3 à 5 minutes.

Besoin de ralentir le rythme !

Depuis quelques jours, je ressens le besoin de ralentir le rythme. Ecrire un article par jour même le samedi et le dimanche n’est pas de tout repos. Je ne sais pas faire les choses à moitié et je m’investis à fond. Voir mon article sur l’investissement du zèbre. En plus, je veux aussi créer des dessins pour mon activité artistique et faire du sport chaque jour. De quoi aller à l’épuisement et au découragement du zèbre. J’ai envie de me reposer un peu et d’écrire moins.

Des articles petits et vitaminés pour ralentir le rythme !

Il y a quelques jours, je me suis fait la réflexion que je devais passer moins de temps sur mes articles quotidiens. Et j’y pense à nouveau. J’ai le choix d’écrire un article tous les deux jours mais ce serait pour moi trahir mon défi confinement. En effet, je me suis challengé en m’engageant à écrire un article par jour. Si je commence à ralentir le rythme, je sais que c’est le début de la fin de mon défi. Et j’ai aussi le choix d’écrire des articles plus courts, vitaminés, dynamisants, moins sérieux. J’ai imaginé une série d’articles où je vous donnerais une astuce par article par jour. Des petites choses qui m’aident dans ma vie de zèbre. Ces articles seraient plus courts et je pourrais ainsi ralentir mon rythme.

Livre “Adultes surdoués” !

J’ai aussi été inspiré par le livre que je lis en ce moment. Intitulé “Adultes surdoués, s’épanouir dans son univers professionnel” du Dr Valérie Foussier médecin endocrinologue. Je me fonde sur une étude qu’elle a faite auprès de zèbres à propos de leur lieu de travail. La partie “comment améliorer la qualité de vie au travail ?” m’a donné envie d’écrire des articles courts et vitaminés. Je poursuis la lecture et suis en train d’écrire en parallèle un article fiche de lecture que je publierai prochainement.

Profiter du confinement pour ralentir le rythme !

Depuis le confinement, je travaille beaucoup plus, environ cinquante heures par semaine, réparties du lundi au dimanche. Essentiellement pour mon blog et ensuite pour mon activité d’artiste peintre. Je suis à fond et ne me suis octroyé aucun répit. Alors que l’économie et la société tournent au ralenti. Ça devrait être un bon moment pour se reposer et ralentir le rythme… dans ce monde qui tourne à plein régime et où le stress est la nourriture toxique des personnes en activité.

Article valable à tout moment !

Cet article peut être valable à tout moment et pas seulement en période de confinement. Je dois globalement apprendre à ralentir le rythme quand je m’aperçois que je fais trop de choses, que je m’éparpille. Que je me sens fatigué ou que je suis en surcharge mentale. Le risque serait le burn out. J’y vois un lien avec l’illusion de toute- puissance que je peux parfois avoir et qui me pousse à dépenser toute ma réserve de volonté. Je m’investis et me force trop dans des activités au point de rompre mon équilibre psychique et physique sans même m’en rendre compte. Cela m’arrivait de façon cyclique et donnait lieu à des oscillations émotionnelles. Je parle aussi des cycles du zèbre dans un article. Des hauts et des bas que trop de zèbres connaissent en étant finalement victimes d’eux-mêmes. Mais comment trouver l’équilibre du zèbre et le conserver ?

J’ai décidé de ne pas ralentir le rythme !

Alors qu’avec le confinement j’avais plutôt décidé de travailler plus pour prendre de l’avance dans mes projets professionnels. Peut-être pour ne pas me retrouver à la dérive et déprimé. Mes deux métiers sont des passions qui me portent. Quand le blogging me fatigue, je dessine. Je jongle avec mes deux passions pour trouver un équilibre. En ce moment, à cause du confinement, je suis tombé dans une nouvelle routine qui commence à me questionner. Je ne voudrais pas finir par m’ennuyer. D’autant plus que le confinement est encore loin de toucher à sa fin.

J’anticipe et pense ralentir le rythme !

Je m’investis beaucoup dans mon travail mais ne risquerais-je pas un nouveau burn out ? Si je me pose ces questions, je pense que c’est le bon moment pour ralentir le rythme avant de ressentir l’essoufflement du zèbre. Parce qu’il n’y pas qu’en s’investissant trop dans une entreprise comme salarié que le surdoué peut s’épuiser. Cela peut aussi arriver à un professionnel indépendant ayant un métier passionnant.

Trouver un équilibre !

Je pense avoir trouvé un équilibre. En écrivant un article plus court chaque jour, je respecte mon défi et me préserve de l’épuisement. Je continue à écrire, ce qui me fait beaucoup de bien. Vous pouvez lire mon article sur le pouvoir de l’écriture à ce sujet. Et j’ai du temps pour faire d’autres choses afin d’éviter la routine néfaste et l’ennui. En parlant de routine, il y a la routine, le train train quotidien auquel les zèbres sont allergiques. Et il y a les petites routines qui peuvent aider le zèbre à rester en forme et motivé. Je vous ai d’ailleurs écrit un article sur mes petites routines quotidiennes créatives et énergisantes ou relaxantes. Il suffit de piocher et de composer son menu pour passer une journée vitaminée et apporter de la bonne humeur dans son quotidien. Mais vous avez peut-être déjà trouvé les vôtres.

Ralentir le rythme n’est pas tout arrêter !

Ralentir ne veux pas dire se laisser aller et ne rien faire. Je compte trouver un équilibre plus satisfaisant. Je me connais bien et je connais bien aussi les zèbres. Avec nous, c’est tout ou rien. Il ne faudrait pas non plus ne rien faire du tout. Je ne serais pas content de moi d’avoir perdu du temps alors que je peux justement profiter de la situation de confinement pour me focaliser pendant deux mois sur mes projets. Quelle aubaine. Paix aux personnes décédées à cause du coronavirus et une pensée pour les proches. Moi qui connais bien l’éparpillement du zèbre et la procrastination.

Je commence à ralentir le rythme maintenant !

Ma philosophie est de commencer aussitôt ce que je pense faire. Le plus tôt possible est en effet le mieux. Car je sais que si je ne le fais pas immédiatement, je vais repousser l’échéance et je vais complètement oublier de le faire. La preuve en est : il y a quelques jours, j’ai déjà écrit que je voulais produire des articles plus courts pour faire autre chose après. Comme finaliser mon bonus gratuit et écrire mon premier livre. Et je me suis à nouveau laissé prendre par mon rythme effréné de textes longs. Mais je pense que cela venait aussi du fait que les sujets choisis nécessitaient beaucoup de temps. J’arrête donc ici mon article d’aujourd’hui pour me reposer un peu. Eh oui, le week-end vient de commencer. Le confinement a tendance à nous faire oublier les rythme de la vie en société.

Allez-vous aussi profiter du confinement pour ralentir le rythme ?

Je ne sais pas si vous travaillez dehors, télétravaillez ou êtes arrêté. Que faites-vous pendant ce temps si votre activité professionnelle est réduite ou à l’arrêt ? Ralentissez-vous votre rythme ? Ou vous êtes-vous investis à fond dans une autre activité que vous n’aviez pas le temps de pratiquer ? Vous pouvez nous en parler dans les commentaires ci-dessous si vous le souhaitez.

Merci d’avoir lu cet article. J’espère qu’il aura pu vous aider un peu. Je m’appelle Raphaël. Surdoué non testé mais bientôt. J’enquête à propos de la surdouance tout en étant mon propre sujet d’étude. Je veux comprendre et m’épanouir. Merci de partager cet article et de vous abonner à mon blog. Excellente journée ou nuit. Take care. A demain pour le jour 27 de mon défi confinement d’un zèbre. I love you all.

Alors surdoué-e ou pas surdoué-e ?

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Author: Raphael

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.