Le pouvoir de l’écriture / Défi confinement J3 !

Photo-blog-surdoue-zebre-defi-confinement-jour-3

Bonjour les zèbres ! Aujourd’hui troisième jour de confinement face au coronavirus Covid-19. En cette période d’enfermement et de solitude, je vous invite à tester le pouvoir de l’écriture. Cela m’apporte un équilibre, une sérénité, un détachement. C’est un outil que j’utilise quasi quotidiennement depuis 2008. Je peux dire que l’écriture m’a sauvé en tant que zèbre. Et qui sait peut-être vous découvrirez-vous des dons d’écrivain.

Temps de lecture estimé : de 3 à 6 minutes.

Le pouvoir de l’écriture thérapeutique !

Ecrire me fait vraiment du bien. Je trouve un équilibre, une sérénité, un détachement. Cela éclaircit ce qui est en vrac et brumeux dans mon esprit. Si vous voulez en savoir plus sur cet outil, je vous invite à lire mon article sur mes pages du matin. Je les ai découvertes dans le livre “Libérez votre créativité” de Julia Cameron. Ce livre me fait penser à un cahier de vacances. J’adorais les cahiers de vacances quand j’étais enfant. Je rêvais d’en avoir, je les commençais avec frénésie puis je ne les finissais jamais. Comme il y a beaucoup de choses que j’ai commencées avec passion et n’ai jamais finies. Mais une des choses que j’ai continué de faire, c’est écrire… sûrement parce que j’ai goûté au pouvoir de l’écriture 😉

Le pouvoir de l’écriture met en lumière mes maux !

Écrire à propos de ma dépendance affective hier m’a fait énormément de bien. Ecrire me permet de poser un malaise à plat sous mes yeux au lieu de l’avoir dans ma tête derrière mes yeux. Et je ne vois pas bien ce qui est derrière mes yeux. Je déroule la logique de mon raisonnement en écrivant. Et cela me mène à des prises de conscience que je n’aurais pu avoir en pensant en boucle. Ce qui me pesait me pèse moins, ce qui me faisait souffrir est moins douloureux. J’ai l’impression de guérir en écrivant. C’est sûrement dû au pouvoir de l’écriture 😉

Le pouvoir de l’écriture m’aide à penser !

Je comprends mieux ce qui se passe en écrivant. Je déroule mes pensées, un raisonnement plus facilement en écrivant qu’en parlant ou en pensant. Penser à un problème est trop poussif pour moi, j’ai l’impression de forcer. Ecrire me semble plus fluide, aisé, naturel et posé. Je peux vous sembler à l’aise avec l’écriture quand vous me lisez mais l’écriture n’a jamais été mon fort. Jusqu’au lycée j’ai toujours eu des mauvaises notes en français, rédaction, dissertation, philosophie. Entre 3/20 et rarement 14/20. J’étais loin de toucher au pouvoir de l’écriture 😉

L’écriture démodée et pourtant puissante !

De nos jours avec les smartphones, les tablettes, les ordinateurs et Internet nous écrivons de moins en moins à la main. Et de plus en plus mal avec nos claviers. De plus, les vidéos prennent le pas sur le texte sur Internet. Tellement plus facile et sympa de voir une vidéo que de lire. Malgré tout, je trouve que ma pratique quotidienne de l’écriture à la main dans mon journal intime et d’articles sur mon blog ont des avantages puissants. Ils me donnent une boussole, un soutien, le recul nécessaire à mon équilibre. Je me sens moins seul car je trouve en moi une personne à qui me confier. Je pose des questions et obtiens des réponses. Voilà le pouvoir de l’écriture 😉 Ça me fait sourire d’écrire ça à la fin de mes paragraphes. Un peu à la “Star Wars”. Ca fait aussi magie. “Mmmh le pouvoir de la penséééeeee”.

Le besoin de m’exprimer !

Avec ma pratique artistique et mon activité de blogueur, j’ai compris l’importance et le besoin vital de m’exprimer. Par le dessin, la peinture, la couture, des modes abstraits d’expression puisque mon art est plutôt abstrait, peu figuratif. Mais aussi par l’écriture avec mon blog. Je remarque que mon besoin de m’exprimer oralement se développe en observant le développement de mes relations amicales, familiales et professionnelles. Dommage que la majorité des personnes n’aient que la parole comme seul moyen d’expression. Je ne considère pas le travail comme moyen d’expression. Et je dis ça parce qu’on m’a déjà fait la réflexion en abordant ce sujet. A moins qu’il n’y ait une part de créativité dans ce travail. Je peux paraître exigeant mais c’est parce que je suis un créatif. Et un créatif a grand besoin de s’exprimer.

Schéma heuristique versus écriture !

Faire un schéma heuristique peut aussi aider. Mais je trouve le dessin moins fluide et spontané que l’écriture et la parole. Peut-être parce que je ne suis pas à l’aise avec le dessin et le gribouillage. Pourtant je suis peintre, dessinateur et anciennement architecte. Je devrais être familiarisé avec le dessin. Non. Quand j’étais adolescent, j’ai souvent envié les autres élèves qui gribouillaient des dessins partout. Ça faisait bad boys. J’enviais leur liberté, le fait qu’ils s’autorisaient à faire des choses que je m’interdisais pour rester un garçon sage et bien élevé. Essayez le gribouillage, le dessin spontané sans être parfait, il se peut que cet outil vous aide à vous exprimer.

La parole me libère !

“Verba volant, scripta manent.” “Les paroles s’envolent, les écrits restent.” La parole est plus proche de la pensée que l’écriture, par sa fluidité. La parole est plus rapide que l’écriture mais ne reste pas. Difficile de me souvenir de tout ce que j’ai dit. Alors que je peux relire tout ce que j’ai écrit. La parole sort mes pensées du brouillard de mon esprit  et y retourne. A moins de faire un enregistrement vocal de ce que je dis pour pouvoir écouter ensuite. Lors d’une thérapie le ou la thérapeute prend des notes, les lit et peut revenir sur certains points lors d’une autre séance. Voilà d’autres façons d’avoir une trace de mes pensées et d’avancer. Sans balises écrites comme des étapes, il m’est plus difficile de progresser dans la vie.

Aller au bout de la parole et de l’écriture !

Parler de mes soucis ou les mettre noir sur blanc me fait du bien. Chercher et trouver des solutions ensuite me fait encore plus de bien. La plupart des gens parlent de leurs problèmes mais ne cherchent pas de solutions. Je le vois bien dans la rue. Ils n’avancent pas. Mon cerveau a l’air d’être fait pour chercher et trouver des solutions. Et cela va de plus en plus vite. Je ne peux pas rester sans rien faire face à un de mes malaises ou problèmes. Alors j’applique quelques gouttes seulement avec mon pouvoir de l’écriture et pfuittt mes problèmes s’envolent 😉 Comme ça j’ai placé mon mot clé “pouvoir de l’écriture” pour bien référencer mon article en le mettant souvent et partout.

Savoir faire des choix et prendre des décisions !

Ce qui peut bloquer est la prise de décision et faire des choix. C’est l’étape suivant la trouvaille de solutions. Cela comporte aussi l’analyse des solutions pour choisir la meilleure d’après tous les paramètres. C’est souvent complexe et toutes les parties ne peuvent pas être satisfaites. Il faut pouvoir départager, hiérarchiser les bons et mauvais aspects. J’ai toujours eu du mal à faire cela. Mais depuis plusieurs années, je m’exerce à trancher. Maintenant je saisis le sens de l’expression “trancher”. Je décide si rapidement, parfois immédiatement, que j’ai l’impression de trancher quelque chose. Cela peut surprendre mon entourage. C’est dans le livre “Pouvoir illimité” d’Anthony Robbins que j’ai découvert le pouvoir de la décision. C’est une compétence qui peut s’acquérir et s’aiguiser.

Le pouvoir de l’écriture pendant le confinement !

Avant de vous donner le conseil d’écrire chaque jour dans un journal intime à la main ou sur votre ordinateur, je mets en application. Je trouve que trop de coachs sur Internet donnent des conseils sans même se les appliquer. C’est pour ça que je me suis lancé ce défi confinement d’un zèbre en prenant la décision d’écrire un article par jour. Un engagement envers moi-même avant tout et une façon de me convaincre. Je pense sincèrement qu’écrire va m’aider à me sentir bien dans cette période de troubles et d’incertitude. Découvrez vous aussi le pouvoir de l’écriture. “AH-AH-AH…” (rire diabolique) Décidément je regarde trop de films sur Netflix.

Je m’appelle Raphaël, je suis surdoué non testé et j’enquête à propos de la surdouance car je veux tout comprendre par moi-même et m’épanouir. Mon sujet d’étude est moi-même et mon entourage.

Merci de partager cet article pour aider d’autres personnes et faire connaître mon blog pour les zèbres. Et pour ne manquer aucun article, abonnez-vous à mon blog.

Je vous souhaite une excellente journée ou nuit, prenez bien soin de vous en cette période de guerre sanitaire. A demain pour le jour 4 de mon défi confinement d’un zèbre. I love you all.

Zèbre, surdoué-e, slasheur-se, multipotentiel-le, reste et éclate-toi chez toi !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Author: Raphael

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.