Ne pas passer un test zèbre / Défi confinement J19 !

Photo-blog-surdoue-zebre-defi-confinement-jour-19

Bonjour ou bonsoir les zèbres ! Hier, dix-neuvième jour de confinement en France face au Covid-19. Suite à des discussions avec d’autres zèbres, j’ai envie de parler de la passation d’un test d’intelligence ou pas. Personnellement, je ne suis pas pressé. Alors pourquoi ne pas passer un test zèbre ? Dans le sens “ce serait bien de ne pas passer ce test”. Je vais y répondre. Beaucoup de blogueurs et psychologues disent qu’il est très utile de passer un test zèbre. Je n’en suis pas sûr car tout est possible. Cela dépend des cas. Par contre, je trouve qu’il est plus important de prendre en compte sa surdouance, même sans test. Car ignorer sa part zèbre peut mener à la catastrophe. Bonne lecture.

Temps de lecture estimé : de 3 à 6 minutes.

Mon histoire de zèbre !

A l’adolescence !

Quand j’étais adolescent, ma soeur a emprunté à la bibliothèque un livre pour tester son QI (Quotient Intellectuel). Sûrement parce qu’elle se posait des questions sur son niveau d’intelligence. Nous nous trouvions tous les deux différents des autres élèves de notre âge et plus intelligents. C’était un fait, pas pour se vanter. Il existe aujourd’hui des livres et des tests en ligne sur Internet du même type. Mais ils n’ont rien à voir avec les tests que font passer les psychologues pour vérifier si on est surdoué. J’ai aussi fait les exercices pour connaître mon QI. J’avoue que j’ai un peu triché parce que j’avais peur d’échouer et d’avoir un mauvais résultat. De toute façon, j’aurais été déçu quel que soit le résultat. C’est en partie pour cette raison que je ne passe pas de test d’intelligence.

Découverte de ma surdouance !

J’ai découvert en 2009 à l’âge de 35 ans que j’étais apparemment zèbre. Une femme surdouée qui est par la suite devenue une amie m’a mis sur la piste de la surdouance en posant un livre sous mes yeux. Cela m’a soulagé de le savoir. J’ai repris confiance en moi. Mais je n’ai pas su gérer cette nouvelle information. Car j’étais tellement excité que je saoulais tout le monde avec ça. Puis j’ai mis cet aspect de ma vie de côté jusqu’en 2017.

Redécouverte de ma surdouance !

En 2017, après avoir travaillé pendant quatre ans dans un magasin alimentaire, j’ai fait un burn out. Je ne supportais plus cet emploi et j’ai heureusement été licencié. En faisant un bilan de compétences à l’APEC, l’Association Pour l’Emploi des Cadres, ma conseillère m’a aussi parlé d’un livre sur les zèbres. C’est peut-être à ce moment-là que l’idée de créer un blog sur les zèbres m’est venue. Ce que j’ai fait quelques mois plus tard.

Passer un test zèbre !

Beaucoup de personnes m’ont parlé de mon blog en me disant que je serais plus légitime et convaincant si j’étais diagnostiqué surdoué. Il me suffirait de passer un test zèbre. Des amis, ma soeur. Et mes parents, surtout mon père qui en doute encore. Oui, les personnes diagnostiquées surdouées ou les professionnels de la santé mentale sont plus légitimes que moi pour parler de ce sujet.

J’ai décidé de ne pas passer un test zèbre !

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles je ne veux pas passer un test zèbre.

  1. Le manque d’argent a été ma première raison. Mais j’ai pu faire quelques économies et je pourrais désormais passer un test zèbre.
  2. Une raison inconsciente mais à laquelle je pense, sans être d’accord avec. Il se pourrait que j’aie peur de passer un test zèbre. Pas réellement peur, mais je me dis que je pourrais avoir peur du résultat mitigé voire négatif. Et maintenant que j’ai écrit 170 articles sur le sujet, ce serait dommage et bizarre d’avoir fait tout ça pour rien. En même temps, chaque article me confirme que je suis bien un zèbre.
  3. Je me dis aussi que je suis forcément un zèbre. Tout ce que j’ai pu écrire comme articles et tout ce que j’ai lu semble démontrer que je suis zèbre. Alors pourquoi passer un test zèbre ? Trop d’indices me le prouvent.
  4. De même, par rapport à la suite de mon blog, j’aurais envie de relater toutes les étapes avant, pendant et après le test. En articles et vidéos sur mon blog et ma chaîne Youtube. Mais je ne suis pas encore prêt pour faire des vidéos. C’est sûrement du perfectionnisme mais c’est aussi une démarche suffisamment importante pour la mener correctement.
  5. Je me rassure en me disant qu’il est très enrichissant pour moi d’apprendre par moi-même des choses sur moi et ma zébritude. Chaque article est l’occasion d’explorer une de mes caractéristiques de zèbre. De mieux me connaître et me sentir bien en faisant mon analyse. Du coup, tout n’est pas perdu. J’avance tout de même sur ma surdouance sans avoir besoin de passer un test zèbre.
  6. J’ai envie d’aller à mon rythme pour me sentir bien. Et je ne me sens pas prêt. Je ne veux pas précipiter les choses pour faire plaisir aux autres. Je veux me respecter.
  7. En ce moment et depuis 2011, le test d’intelligence utilisé est le test WAIS-IV (quatrième version du “Wechsler Adult Intelligence Scale”). J’ai lu sur un blog que le test WAIS-V pourrait sortir en 2022. Ça fait loin mais j’ai envie de passer la version 5 plutôt que la 4. Encore du perfectionnisme de ma part.

Je planifie de passer un test zèbre !

Il n’y a aucun doute. Je passerai un test zèbre bientôt. Je n’ai pas assez de patience pour attendre 2022. Peut-être que je trouverais intéressant de passer les deux tests WAIS-IV et WAIS-V. Juste pour voir la différence. Il faut compter deux ans entre chaque test. En tout cas, je l’ai dit plus haut, je prévois de passer un test zèbre une fois que je serai passé à la vidéo sur mon blog. Mais avant, il faut que je finisse de travailler sur mon bonus. Et que je le mette très prochainement en ligne à télécharger gratuitement en échange de votre adresse mail. C’est donc pour bientôt. Le confinement me permet de bien avancer dans mon blog. J’espère garder ce bon rythme après le confinement. D’ailleurs, je suis aussi dans l’écriture d’un livre sur mon expérience de zèbre avant de passer le test.

Chez quel psy passer un test zèbre ?

Je suis à Lyon et je connais déjà la psychologue à qui je vais demander de me faire passer un test zèbre. Il s’agit de Julie Chemin, neuropsychologue à Saint-Priest près de Lyon. Voici son site Internet où trouver les informations et les tarifs https://www.julie-chemin.fr/. Je pense que le fait d’en parler est une bonne chose pour moi car cela me met sur le chemin de le faire.

Une bonne raison de ne pas passer le test zèbre !

En attendant de passer le test, je découvre par moi-même mes caractéristiques de zèbre. Leurs degrés, leurs avantages et inconvénients, les moyens d’y remédier ou d’en tirer parti. Je pense que cela peut-être très important pour mes lecteurs zèbres qui n’ont pas encore passé de test, tout comme moi. Car nous sommes sur le même chemin de recherche et de compréhension. Nous pouvons nous comprendre en ayant les mêmes questions. Si j’avais passé le test et été diagnostiqué, j’aurais été gêné de me placer au-dessus de vous.

Le parti pris de mon blog !

Mon blog est celui d’une personne, d’un homme qui se pose la même question que vous. Est-ce que je suis surdoué ou pas surdoué ? Je peux me mettre à votre place en me disant que je suis peut-être zèbre mais que ce n’est pas sûr. Et que je dois passer un test. Mais j’hésite. Et si je ne l’étais pas ? C’est toute une démarche que je décide de faire avec vous. En attendant de passer un test zèbre, je passe en revue chaque caractéristique du zèbre. Une façon de mieux me connaître et de m’accepter comme je suis. D’essayer de composer ma vie avec et de m’épanouir.

Réussir ma vie de zèbre sans passer un test zèbre !

Si j’arrive à m’épanouir sans avoir passé de test d’intelligence me prouvant que je suis zèbre, je me dis que j’aurai réussi tout seul. Je n’ai pas besoin d’une autorité supérieure pour me donner le droit de vivre comme j’en ai envie en ayant un permis délivré par ce test. Je fais souvent référence au pouvoir de l’écriture. J’en ai la preuve avec mon blog. Les 170 articles que j’ai écrits m’ont beaucoup aidé dans mon analyse. Je vois bien mes progrès. J’exerce deux métiers qui me plaisent depuis deux ans et je pense que c’est pour longtemps. J’ai des projets qui me passionnent et vont me m’occuper de nombreuses années. Je me sens bien, équilibré. J’ai de meilleures relations humaines. J’ai repris les rennes de ma vie et vois un avenir qui me plaît.

Se savoir zèbre est plus important que de passer un test zèbre !

Si vous avez un choix à faire parce que vous n’avez pas d’argent pour passer un test zèbre, je vous recommande d’acheter des livres sur le sujet et de les étudier tout en vous étudiant vous-mêmes. C’est ce que j’ai fait au départ par manque d’argent. Consulter aussi des sites Internet. Ça revient encore moins cher. Il faut par contre faire le tri dans les informations. Beaucoup de surdoués se débrouillent très bien dans la vie et n’ont pas besoin de passer un test zèbre. On peut avoir besoin d’en passer un pour en avoir la preuve, pour mieux l’accepter. J’ai quand même prévu de passer un test zèbre car j’ai envie de savoir… et c’est la suite logique de mon blog.

Article en flagrant délit d’indécision du zèbre !

L’ami qui corrige mes articles vient de me dire que cet article est un exemple flagrant de mon indécision de zèbre. Tout au long je passe du non au oui, puis du oui au non, du non au oui et ainsi de suite. Cela m’arrive souvent quand j’ai des choix à faire. Si je m’amuse à peser le pour et le contre je ne m’en sors jamais. J’ai toujours un argument pour et un autre contre. C’est infini. Du coup je ne prends pas de décision. Mais j’ai appris à trancher avec l’expérience. Je choisis au hasard des choses que j’ai envie d’essayer et change de choix à chaque fois pour tout tester. Et d’autres fois je fais un choix définitif pour ne plus perdre de temps à tergiverser. Par exemple quand je vais dans un bar je prends presque systématiquement un jus d’abricot.

Merci d’avoir lu mon article. Je m’appelle Raphaël. Surdoué non testé mais bientôt. J’enquête à propos de la surdouance tout en étant mon propre sujet d’étude. Je veux comprendre et m’épanouir. Merci de partager cet article et de vous abonner à mon blog. Excellente journée ou nuit. Take care. A demain pour le jour 20 de mon défi confinement d’un zèbre. Cela fera 20 articles écrits en 20 jours. Ça se fête. I love you all.

Alors surdoué-e ou pas surdoué-e ?

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Author: Raphael

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.