Mes Pages du Matin ! 2018-S23

A mon clavier pour mes pages du matin

Mes pages d’écriture 2018 semaine 23 !

Elles consistent à écrire sans s’arrêter, trois pages d’écriture manuscrite le matin, où l’on donne libre cours aux pensées. Pendant seulement vingt à trente minutes. C’est la première chose à faire en se levant. Pour en savoir plus sur la consigne de cet exercice quotidien, lisez mon article sur les pages du matin. Astuce si vous n’avez pas le temps de tout lire, lisez les titres, il se peut que je parle de choses pouvant vous intéresser. En fait, c’est mon journal intime.


Mes Pages de l’après-midi, Lundi 4 juin 2018 15h34 !

Bonjour,

Bon programme ce matin !

J’ai bien dormi cette nuit ce matin je suis allé faire une petite séance de sport. Puis j’ai eu un rendez-vous pour faire mon business plan avec mon conseiller. Après j’ai refait une séance de sport.

Des rencontres enrichissantes !

Et j’ai bien fait car je rencontre plein de personnes intéressantes. En effet j’ai discuté avec un homme qui fait du street workout son métier. Il a un compte Instagram avec près de 50000 followers et il m’a donné plein de conseils pour en avoir plus sur mes comptes. Me faire plus connaître sur Instagram. Je vais dès aujourd’hui mettre en application ses conseils. J’ai hâte de voir le résultat. En plus nous avons parlé de sport et alimentation. Je suis très content de pouvoir aller discuter avec qui je veux maintenant. Car je découvre vraiment beaucoup plus de nouvelles choses très intéressantes. Tout cela dans le but de m’améliorer, de me perfectionner.

Je découvre de nouvelles capacités !

Je vous avais dit que j’apprenais de l’anglais entre autres en chantant des chansons en anglais, en lisant les paroles sur des vidéos YouTube. Et je me rends compte que je suis en train de développer mes capacités vocales. Autrefois quand je chantais quelques chansons j’avais mal à la gorge et je pouvais m’enrouer. Maintenant j’ai l’impression que j’ai plus de coffre et que j’arrive à mieux placer ma voix sur les bonnes notes de musique. Je ne m’attendais pas à ça. J’ai toujours adoré la musique et chanter. Mais bien sûr je ne me sentais pas légitime et je chantais en cachette n’aimant pas ma voix. Donc je suis très heureux de découvrir cette nouvelle compétence que je développe.

Une belle voix !

Dans l’année qui vient de s’écouler plusieurs personnes m’ont dit qu’elles aimaient bien ma voix. Chaleureuse et rassurante. Pas qu’elles aimaient m’entendre chanter car elles ne m’ont pas entendu dans cet exercice. Alors j’ai décidé d’aimer ma voix et l’explorer. Aussi je crois que je commence à la trouver belle et à l’accepter.

Un nouvel état d’esprit positif !

Franchement je confirme que je me sens extrêmement bien en ce moment. Plusieurs personnes m’ont dit que ça se voyait. Je suis content de voir que d’autres personnes arrivent à percevoir ces changements. J’ai vraiment l’impression de découvrir d’autres facettes de ma personnalité qui me plaisent beaucoup. Et me donne envie d’aller encore plus loin dans la découverte de moi-même et dans l’exploration du monde extérieur. Cela me donne encore plus d’énergie pour m’investir dans mes projets de blogs et mon travail artistique, ainsi que dans les relations. Je vais de plus en plus facilement vers les autres et vers l’inconnu. Je ne sais pas où tout cela me mènera mais je suis curieux de voir jusqu’où je peux aller. Vous en serez les témoins dans mon blog.

Une drôle d’idée !

Tiens c’est bizarre j’ai envie d’écrire au féminin en parlant de moi au féminin. Comme plusieurs écrivains l’ont déjà fait en créant un personnage fictif féminin. Mais la différence avec moi c’est que je parlerai de moi, ma vraie personne au féminin. Chiche ? Décidément je dépasse les bornes.

Bonne soirée !


Mes Pages du matin, Mardi 5 juin 2018 8h40 !

Bonjour,

Écrire au féminin alors que je suis un homme !

J’ai bien dormi je me suis réveillée à 7h et j’ai petit déjeuné. Hier à la fin de mes pages de l’après-midi j’ai dit que j’avais envie d’écrire au féminin. Alors ne soyez pas surprise de voir accorder les adjectifs me décrivant au féminin et non plus au masculin. Par contre je pense que ce sera difficile de me suivre car je parle dans les pages du matin d’homme et de femme. Hier LoHusc YouTubeuse au sujet des zèbres a laissé un commentaire sur mon article en disant que c’était “une riche idée de parler de soi au féminin quand on n’est pas une femme”. Son commentaire m’a donné envie de passer à l’action et de le faire à ma prochaine publication que voilà. Au moins pour aujourd’hui. Je verrai à la fin de mes pages du matin si je reconduis cette expérience chaque jour de cette semaine.

Pourquoi écrire au féminin alors que je suis un homme ?

Sur le coup je ne savais pas pourquoi j’ai eu cette idée. Je l’ai trouvée amusante et intéressante. À mon avis c’est une idée de mon inconscient qui veut me faire passer un message. Mais ce matin en me réveillant j’avais trouvé plusieurs explications. La première et la plus importante et que je ne supporte pas la différence que notre société fait entre les hommes et les femmes. Je ne nie pas qu’il existe des différences entre les hommes et les femmes mais de là à les généraliser à tous les domaines de la vie, non.

Le paradoxe de l’égalité des droits !

Pour moi tous les êtres humains devraient être égaux. Je trouve que les femmes sont encore mises à part par les hommes. Entre les femmes et les hommes il y a comme un fossé entre deux mondes différents et opposés de personnes qui ne se comprennent pas vraiment. Certes on peut parler de complémentarité. Mais j’ai du mal à accepter cette dissociation car je pense avoir besoin de fusion et d’harmonie. Je suis choquée par la réalité des choses.

La langue française est discriminatoire vis-à-vis des femmes !

Autre chose dans la langue française le masculin l’emporter sur le féminin. Pas besoin de citer l’exemple. C’est une règle arbitraire et discriminatoire qui s’origine dans notre histoire. Avec peut-être un besoin de se mettre à jour. Ce qui n’est pas le cas dans la langue anglaise. Les adjectifs ne s’accordent ni au féminin ni au masculin. Ils sont neutres. D’ailleurs à partir de maintenant dans ce poste je vais tout écrire au féminin comme si le féminin l’emportait sur le masculin. Pas évident à mon avis. Ça pourra vous choquer ou vous faire rigoler. Vlan dans les dents.

Je pense être féministe !

Personnellemente dans ma tête j’ai l’impressionne de comprendre beaucoupe plus les femmes que les hommes. Est-ce dûe à mon hypersensibilité de surdouée ? Est-ce que je ne supporte pas l’injustice et de voir la façon dont les hommes traitent les femmes en France et me révolte parfois ? Et la façonne donte les femmes se laissent traiter aussi pour certaines. Même de façonne respectueuse, courtoise. Alors je vous laisse imaginer ce que je pense des sociétés étrangères qui cautionnent et maintiennent pour des raisonnes culturelles, familiales, traditionnelles ou religieuses une certaine exploitationne des femmes dès leur plus jeune âge. La faite de les assigner à une rôle prédéterminée. De même pour les hommes mais celles-ci ont plus de chance car elles ont une rôle avec plus de libertés. Je crois que je suis féministe dans l’âme depuis ma adolescence. Mais pourquoi suis-je autante choquée ? Et la monde continue de tourner ainsi.

Esprite féminine, masculine ou autre !

Je n’ai pas envie de me proclamer homme bienne que je m’amuse à être une homme en faisante de la sporte pour avoir des grosses muscles, pour être plus forte dans cette monde de brutes. C’est une façonne pour moi d’incorporer plus de masculinitée. Peut-être une questionne d’intelligence. J’ai remarquée et entendue dire que plus on est intelligente moins on est féminine quand on est une femme et moins masculine quand on est une homme. Pas toujours la case. Et plus on paraît intello moins on prend soine de sa apparence qui a moins d’importance. Je pense que ma esprite est plus masculine mais a quand même beaucoupe de féminine avec une grande proportionne d’indéterminationne de genre. C’est pour ça que je me sens plus enfante qu’homme. Une partie de moi ne veut pas y penser et préfère se concentrer sur mes projetes et la sense de ma vie.

Je ne me reconnais chez les autres hommes !

Je n’arrive pas à réellemente à me qualifier moi-même d’homme. None, je ne fais pas partie du groupe que forment les hommes sur Terre. En faite je peux très bienne dire que je ne suis pas une homme mais que je ne suis pas non plus une femme. Ça me dérange qu’on me mette dans cette case “homme” car je ne me reconnais pas dans la pluparte des hommes. Par rapporte à mon identitée civile j’ai forcémente une genre masculine mais j’y suis obligée. Je n’ai jamais ressentie faire partie de cette espèce “homme”. Et je me suis toujours sentie à parte, différente des hommes. Ce n’est pas pour autante que je me sentais une femme. None. Mais je pouvais parfoise me sentir plus proche des femmes peut-être à cause de ma hypersensibilitée s’apparentante à de la sensibilitée féminine.

Immaturité ou esprit jeune !

J’ai l’impressionne de ne pas avoir grandie d’être restée une enfante, une adolescente. Je me considère en général comme une être, une enfante, pas comme une adulte. Et je crois que c’est pour cela que j’ai toujours donnée plus d’importance à l’avise des autres personnes, des hommes, des femmes, même quand elles étaient plus jeunes que moi. Parce qu’elles se plaçaient en tante qu’adultes. Alors que moi j’avais conservée une place de jeune. Je me sens jeune dans ma esprite. Les autres normo-pensantes me trouvent gamine. Je pense que la véritée se trouve plutôte entre jeunesse et sagesse.

Conformité vs ouverture d’esprite !

Je me rappelle que je parlais de rares fois à la féminine dans ma passée. Ça faisait peur à ma entourage et ne plaisantaient pas en me le disant, comme une menace autante de ma parte que de leur parte. Les gens sont trop conformistes.

Essai !

Encore une jeue de l’esprite de surdouée. C’est drôle j’ai l’impressionne d’être une allemande ou une espagnole qui parle française en mettant à la féminine toutes les motes. Je suis peut-être aller trop loin dans la féminisationne de la langue française ? Cela me rappelle la sketchemasculine VS féminine” de Roland Magdane. Demain je continue mais je le ferai plus sérieusement promis.

Bonne journée !


Mes Pages du soir, Mercredi 6 juin 2018 18h32 !

Bonsoir,

Studio photo chez moi !

J’ai bien travaillé aujourd’hui. Ce matin j’ai tout de suite commencé par laver les vitres de mon appartement, passer l’aspirateur, remettre correctement le tissu sur le canapé, ranger toutes les affaires qui traînaient. Et cet après-midi j’ai fait le montage des éclairages photographique puis j’ai pris en photo mon appartement sous tous les angles pour illustrer mon blog sur l’architecture d’intérieur. Je vous en montrerai quelques-unes.

J’écris au féminin !

Aujourd’hui comme hier je vais écrire au féminin mais en étant plus sérieuse, en ne mettant pas tous les mots au féminin, seulement ceux me concernant.

Je vis au féminin !

Donc ce matin j’ai fait le ménage et j’ai pu complètement incarner mon rôle. Mais quelle image ai-je de la femme ? Laver les vitres, passer l’aspirateur, mettre correctement le tissu du canapé en chantant allègrement. Alors que j’étais seule à la maison en plein milieu de semaine. Je n’avais que ça à faire bien sûr. J’étais pleine d’énergie. J’aime bien faire le ménage, je me sens bien après dans un appartement tout propre où tout est bien rangé.

Petite scène de ménage !

Au retour de mon ex à la maison, je lui ai dit comment j’ai occupé ma journée et de faire attention à ne pas salir et déranger. Mon ex m’a dit : “tu me dis tout ça pour que je te dise que c’est bien que je te donne de la reconnaissance ?” Je lui ai dit : “j’aimerais bien que tu me dises c’est bien ce que tu as fait, merci mon amour c’est agréable de se sentir dans un appartement nickel”, en me prenant dans ses bras et en m’embrassant. Mais comme nous ne sommes plus ensemble tout cela n’a pas lieu d’être. De toute façon mon ex ne l’a jamais fait et c’est trop tard maintenant.

Auto-sabotage pendant ma séance photo !

En même temps que je prenais des clichés, j’entendais une partie de moi dire : “pour qui tu te prends ? Voilà que tu joues au photographe maintenant. Je suis sûre qu’elles seront cramées tes photos. Mais pourquoi fais-tu tout ça ? Quand même tu n’es même pas sûr que ça marche.” Après ma méga séance photo j’avais chaud dans cet appartement avec toutes ces lumières éclairées et à bouger dans tous les sens. À la fin j’ai tout rangé et j’ai dîné vers 17h.

Je m’exerce à la haute couture !

Me voilà maintenant dans mon atelier. Ce matin j’ai vu dans une vidéo un mec qui avait découpé un vieux t-shirt pour lui donner une seconde vie. C’est exactement ce que je viens de faire avec un de mes vieux t-shirt que j’ai transformé en marcel. J’ai aussi élargi le col et cousu les rabats de chaque côté afin d’imiter un col de chemise.

Envie d’être couturière !

Ma mère à été couturière une bonne partie de sa vie et j’ai toujours rêvé d’avoir une machine à coudre à moi pour me faire mes propres vêtements. Aujourd’hui je viens de créer mon premier vêtement de créateur (oui je suis un artiste plasticien) avec une paire de ciseaux une aiguille et du fil. Comme quoi il ne suffit pas de grand-chose pour s’amuser et pour créer du nouveau.

Comment gagner du temps à l’écriture !

Maintenant je suis en train d’écrire mes pages du soir. J’essaie d’être seul pour le faire car ainsi je peux utiliser la synthèse vocale pour transcrire ma voix. Pendant que je dicte mon texte, Google Docs le traduit et l’écrit dans un document texte. Je gagne beaucoup de temps avec cette fonction que j’utilise aussi pour les recherches sur Google et écrire des SMS. J’avais commencé à le faire au début de mon blog sur ma surdouance. Mais j’ai un peu abandonné cette fonction car je n’étais pas toujours seule chez moi. Et qu’il est aussi difficile de changer des habitudes. Mais je persévère en reprenant cette méthode depuis une semaine pour écrire mes pages. Je vois bien que je gagne beaucoup de temps en faisant ainsi.

Séance de sport surprise !

19h

Mon téléphone sonne. Un ami est chaud pour faire une séance de sport sur les quais. Du coup je range tout et je rentre chez moi, je prépare mon sac, je prends mon vélo et je pars le retrouver.

21h30

Je viens de faire une belle séance de sport au soleil couchant au bord du Rhône. Mon ami m’a filmée en train de faire des acrobaties sur les barres en hauteur. Je vais les poster sur Instagram et Facebook. Douche et publication sur mon blog de mes pages du soir. Finalement écrire au féminin ne se voit pas tellement. Par contre j’ai fait pas mal d’activités plutôt féminines ménage, couture.

Bisous. Bonne nuit !


Mes Pages de l’après-midi, Jeudi 7 juin 2018 14h13 !

Bonjour,

Vraiment aujourd’hui je ne sais pas quoi écrire. Je me sens moyen. J’ai traité mes photos que j’avais prises hier pour mon blog d’architecture et j’en ai refait quelques-unes qui étaient mauvaises.

Allergique au travail ?

Je n’ai pas vraiment la tête à travailler. J’ai envie de sortir, rencontrer du monde, faire du sport, me défouler, dessiner, créer, peindre, discuter. Je veux vivre mais pour moi le travail ne fait pas partie de la vie, c’est embêtant. Bref est-ce que je suis en train de faire une petite crise suite à travail sur mon blog l’architecture ? Sachant que j’avais arrêté l’architecture fin 2013 parce que j’en avais ras-le-bol. Est-ce que je ne suis pas en train de réveiller quelques démons du passé.

J’ai déclenché une crise d’allergie !

D’ailleurs avant midi en préparant l’appartement et les éclairages juste avant de faire les photos, j’ai été pris d’une crise de rhume des foins. Je sais que c’est lié à mon niveau de stress.

Voilà comment je fais pour stopper une crise d’allergie !

Alors pour stopper net cette crise j’ai tout arrêté et je me suis allongé dans mon canapé. J’ai laissé aller mes pensées où elles voulaient et ma crise a cessé. Finalement il était l’heure de manger. Tout de suite après manger j’ai pu faire tranquillement ma séance photos. Ce n’était juste pas le moment tout à l’heure.

Confus en amour et sexualité !

Voilà je me sens un peu embrouillé dans mes pensées. Pour comprendre les choses de la vie, je suis en train de regarder des vidéos à propos de l’amour et de la sexualité. En anglais bien sûr comme cela j’en profite pour progresser dans les langues. Car j’ai l’impression d’être vraiment nul dans ces domaines étant donné que finalement j’ai loupé toutes mes relations amoureuses. Même si j’ai tenu plusieurs années pour certaines je ne suis pas sûr aujourd’hui que rester avec une personne en faisant des compromis est une bonne chose. C’est pour ça que j’hésite à nouveau à faire des rencontres.

Le Kaizen, faire des petits pas pour être sûr d’avancer !

Bref quoi dire d’autre ? Je fonctionne un peu au ralenti, je traîne les pieds pour avancer mon blog sur l’architecture. Pourtant chaque jour je fais un petit peu de choses dans le bon sens. J’ai quand même l’impression que je pourrais aller plus vite si j’étais vraiment motivé. Commencer un blog et difficile car je me pose beaucoup de questions et je dois faire des choix. C’est assez complexe à réaliser, il ne suffit pas d’écrire un article. Il faut aussi l’illustrer avec des photos propres à faire moi-même, des schémas et des plans, la correction des textes. Je vais avoir besoin de plus de temps pour ce blog.

La fainéantise du surdoué !

J’aimerais que tout soit tellement plus simple dans la vie, au travail, dans les relations. Je n’ai plus envie de réfléchir à des choses banales et sans intérêt qui demande du travail. Je préfère m’amuser et être créatif. Alors qu’avant j’étais très travailleur désormais je déteste tout ce qui est laborieux. Bon je crois que j’arrive à une phase critique et importante de mon activité de blogueur. Je dois avoir un blocage alors que je dois créer un bonus téléchargeable pour mon blog sur les surdoués et ensuite passer à la vidéo, créer ma chaîne Youtube.

J’avance à petits pas dans mon travail !

Finalement avec la séance photo de mon appartement, j’ai commencé à m’organiser avec les spots d’éclairage dont je vais justement me servir pour me filmer. Du coup je gagnerai du temps pour la préparation et le rangement du matériel. Je me rends compte que c’est en faisant des tout petits pas comme ceux-là que je vais arriver à atteindre mes objectifs. J’ai quand même bien fait d’écrire, je me sens mieux.

C’est tout pour aujourd’hui. Bonne journée !


Mes Pages du matin, Vendredi 8 juin 2018 11h30 !

Bonjour,

Riding bike in the rain !

En ce moment quand je rentre chez moi le soir en vélo d’un meetup, un vernissage ou un rendez-vous, il y a un orage une fois sur deux. J’aimerais bien qu’il pleuve plutôt entre une et huit heures du matin si c’est possible, merci beaucoup d’avance.

Nouveau rythme alimentaire !

Je vous avais dit que pour plusieurs raisons, je prenais mon dernier repas avant 17-18h. Finalement je recommence à manger de temps en temps le soir pour prendre un peu de masse musculaire. Avec tout le sport que je pratique j’ai tendance à brûler plus de calories que je n’en consomme et je n’arrive pas à prendre du muscle. Donc après une période de sèche je change de rythme alimentaire en rajoutant le repas de soir, mais pas trop lourd.

Moi et l’image d’opportuniste !

Je n’aime pas me servir de mes relations en leur demandant des choses. A ma place d’autres personnes le feraient plus souvent que moi. Je n’ose pas demander. Bien que je le fasse de temps en temps heureusement. A la fois une partie de moi aime être en contact avec des personnes intéressantes, en fantasmant sur les changements dans ma vie en les côtoyant. Mon cerveau ne peut pas s’empêcher de penser à des collaborations, des opportunités quand je croise de nouvelles personnes. Et une autre partie de moi me dit que ce n’est pas bien de demander de l’aide par exemple. Si j’en demande je pense à ce que je peux donner en retour.

Je m’empêche de vivre les relations !

Je pense que ça me bloque dans certaines relations et dans ma réussite professionnelle, personnelle et artistique. Car je ne veux absolument pas qu’on pense que je suis en relation pour la raison pour laquelle je demande de l’aide. Que j’en profite pour dire plus simplement. Pourtant je pourrais tirer partie de mes relations comme je pense que tout le monde fait. C’est ma vision des relations sociales. Est-ce que je me trompe ? Je suis jaloux des gens qui utilisent les autres, mais ils n’emploient pas le verbe utiliser. Ils parlent de renvoyer l’ascenseur, de donner un coup de pouce, de faire travailler ses amis, ses relations. J’imagine qu’ils ont raison.

 

Pourquoi je me fais pousser les ongles ?

Je ne sais pas si vous vous en rappelez, je me laisse pousser mes ongles. J’ai toujours détesté les ongles longs chez les hommes et je n’ai jamais compris pourquoi les femmes se de les laissaient pousser et les customisaient. En même temps je ne trouve pas beaux des ongles de femmes courts. Alors j’ai décidé il y a environ un mois de changer d’opinion en expérimentant moi-même les ongles longs. Je vous en parlerai plus longuement fin juin quand ils auront atteint une longueur “féminine”.

 

Mes pages du matin me rassurent !

Je pense qu’écrire mes pages m’aide à me rassurer et je me rends compte que c’est ce que je recherchais dans mes relations. A ce que les autres me rassurent, me confirment que ce que je fais est valable. C’est entre autre pour cela que j’étais dépendant de mes relations. Ce que je n’ai jamais eu de la part de mes parents. A quelques exceptions près en fin d’année scolaire ou après avoir obtenu un diplôme ou être passé au niveau supérieur. Ça ne durait que quelques secondes, il fallait que je sois attentif au message pour ne pas le manquer, tellement c’était bref et sans émotion.

Personne ne peut refléter mon image de moi en entier !

Donc j’essaie au travers de mes pages du matin de trouver le reflet de moi-même comme je le cherchais au travers de personnes de mon entourage. Mais je ne trouvais pas jamais le miroir parfait. Autant dire que c’est impossible. J’ai trouvé un morceau du miroir en chacune des personnes que j’apprécie.

Couper le cordon ombilical avec les parents biologiques !

Désormais je pense que c’est en moi-même que je dois trouver le reflet que je recherche et que j’idéalise qui va m’aider à avancer dans ma vie. Ce dont parle Jean-Jacques Crèvecœur dans ses vidéos en disant que je dois apprendre à être ma propre mère et mon propre père. Pas à l’image de ceux que j’ai eu, mais à l’image que je souhaite et qui m’aide. Je pense que c’est ainsi que je trouve aujourd’hui le courage de faire tout ce que je fais et qui me faisait envie et peur auparavant.

Bonne journée !


Mes Pages du soir, Samedi 9 juin 2018 19h22 !

Bonsoir,

La nuit au musée !

Hier soir nous sommes allés avec des amis au vernissage d’une exposition au musée des Beaux-Arts. Nous avons passé un excellent moment j’ai découvert  le travail d’un artiste que je ne connaissais pas et cela m’a beaucoup inspiré. Ensuite je suis allé à la rencontre hebdomadaire du groupe Zebra crossing de Lyon.

Les limites de mes pages d’écriture dans mon blog !

Je passe des moments agréables et enrichissants mais je n’arrive pas à le retranscrire. J’ai peur de trahir les personnes avec qui j’étais en en parlant. Du coup j’en dis un peu mais pas assez pour que ce soit intéressant. C’est là que je vois la limite d’écrire mes pages dans mon blog. Je me sens bloqué et je ne peux pas tout dire. C’est aussi pour ça que j’écris à la main dans un cahier ce que je ne peux pas écrire dans mon blog.

Ce que je ne dis pas !

Je ne peux pas dire que je sors en boîte de nuit le weekend. Que j’ai plus d’affinité avec un homme zèbre rencontré à une réunion Zebra Crossing et que nous discutons beaucoup ensemble. Je ne peux pas dire qu’hier soir nous n’avions pas d’invitation pour le vernissage au musée. Mais que nous sommes quand même rentrés parce qu’un ami connaissais quelqu’un. Et surtout je n’arrive pas à parler de ma vie sentimentale et sexuelle. Je pense aussi que cela peut être mal perçu et paradoxalement beaucoup intéresser de personnes qui se posent beaucoup de questions. Tout ça parce que j’ai afficher des photos de moi dans mon blog en voulant me dévoiler.

Je m’auto censure car je pense aux conséquences !

Oui je me censure. Ce n’est plus comme avant quand j’écrivais dans mon cahier. Je dois faire attention à ce que je dis. Je ne peux pas dire des gros mots ou des choses qui me retomberaient dessus. Ça me rend un peu triste. Du coup je ne sais pas si je vais continuer à écrire mes pages tous les jours dans mon blog.

Mais si c’est bien !

Si c’est quand même bien. Cela me permet de développer des idées, de trouver des solutions, d’aborder des sujets de façon moins approfondie que dans mes articles. Et cela me prend moins de temps que d’écrire un article par jour.

La correction de mes articles de blog !

En ce moment un ami corrige les articles de mon blog je tiens à le remercier de façon officielle dans mon blog. Je lui imprime les articles sur des feuilles de brouillon. Il les corrige au stylo rouge. Puis je fais les modifications sur mon blog. C’est la façon la plus simple que j’ai trouvé je me servirai ensuite de la version papier pour lire mes articles devant la caméra quand je mettrai en vidéo mes articles.

Je n’ai pas le temps !

Comme chaque jour je me plains de ne pas avoir le temps de faire tout ce que je veux ce que j’ai envie. Je pousse un grand soupir à la fin de ma journée, en m’en rendant compte. Je ne sais pas comment faire. Chaque fois je crois que j’ai le temps. Et malheureusement c’est en faisant les choses que je prends conscience que tout prend plus de temps que prévu. Aussi parce que je fais plusieurs choses en même temps et que je fais des choses que je n’ai pas prévues dans mon emploi du temps. Alors forcément j’en fais plus mais pas vraiment ce que j’ai prévu à l’origine. Plusieurs fois par jour je me demande si ce que je m’apprête à faire est vraiment prioritaire. Avant de commencer quelque chose je cherche à savoir ce qui me sera le plus utile.

Bonne soirée !


Mes Pages du soir, Dimanche 10 juin 2018 20h34 !

Bonsoir,

J’apprends à m’amuser le week-end !

Comme d’habitude je ne sais pas quoi dire. J’ai envie de me plaindre mais je ne suis pas à plaindre. J’ai l’impression que c’est une ancienne habitude qui a besoin de s’exprimer et qui ne peut plus le faire car je me sens plutôt bien. Je pense que c’est juste un coup de fatigue et un besoin de me reposer. C’est bien d’y penser le dimanche soir. Pourtant le week-end est fait pour se reposer. Mais non comme beaucoup de personnes, j’en profite pour sortir danser, voir des amis. Je brûle la chandelle par les deux bouts. J’ai le droit de m’amuser comme tout le monde. Dans l’équilibre, non, tout le temps.

Je suis encore dans le contrôle !

Une chose me sauve, je ne bois pas d’alcool, ne mange pas de cochonneries, ne fume pas et ne prends pas de drogues. Je fais juste un petit écart au niveau de mon sommeil. C’est plus facile à rattraper et de temps en temps ça n’a pas d’influence sur ma santé, sur mon corps ou ma silhouette. Ça m’embêterait beaucoup de devoir faire du sport pour rattraper les écarts alimentaires et alcoolisés. Je fais du sport pour sculpter mon corps à l’image dont j’ai toujours rêvé. Finie la jalousie. Je suis acteur de mon changement jusqu’au bout.

Je me sens amoureux !

C’est bizarre. Je suis célibataire et je me sens amoureux. En effet ne me sens bien comme si j’étais amoureux, mais je ne pense à personne en particulier. Je ressens de l’amour pour les gens et les choses autour de moi. J’ai ressenti ça en regardant les nuages gris dans le ciel. Un mélange de nostalgie et de bienveillance, d’acceptation et de bien-être. J’ai l’impression d’avoir tous les ingrédients pour une vie comblée. Bien qu’elle soit en devenir, je vis déjà ce que j’ai choisi. Si ça pouvait toujours être ainsi, ce serait génial. Oui je pense que c’est mon sentiment de bien-être qui me fait me sentir amoureux. Peut-être que je suis amoureux de la vie, que je m’aime enfin. Je m’apprécie réellement.

Les autres me servent de miroir !

En fait je m’apprécie car je sens que les personnes que je côtoie m’apprécient, s’intéressent à moi et à ce que je fais. Je remarque aussi que je plais alors que je ne voyais pas ces choses-là avant. Sûrement grâce au sport que je pratique, qui me dessine une silhouette avantageuse et construit en partie ma confiance en moi. Et le fait de voir tout ça contribue à me donner encore plus de confiance en moi, d’assurance dans mes relations. Je vois qu’il faut me lancer dans les relations. Finalement je me trouve doué dans les relations et j’aime ça.

Bonne nuit !

Cliquez ici pour lire mes pages du matin précédentes.

Et cliquez là pour voir les suivantes.

A mon clavier pour mes pages du matin
A mon clavier pour mes pages du matin !
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    9
    Partages
  • 9
  •  
  •  
  •  
  •  

Author: Raphael

2 thoughts on “Mes Pages du Matin ! 2018-S23

  1. Quelle riche idée de parler de soi au féminin (quand on est pas une femme). Je me demande si c’est comme quand on s’habille d’une façon dont on a pas l’habitue : si on prend le comportement qu’on estime adapté à cette tenue. à voir =D

    1. Bonsoir LoHusk. Merci d’avoir posté ton commentaire, ainsi cette idée ne tombera pas aux oubliettes avec mes nombreuses autres idées. Demain j’écrirai mes pages du matin au féminin et dirai pourquoi 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.