Une journée zébrée / Défi confinement J12 !

Photo-blog-surdoue-zebre-defi-confinement-jour-12

Bonjour ou bonsoir les zèbres ! Douzième jour de confinement en France face au coronavirus Covid-19. Hello les guys zébrés ! A défaut de sujet d’article motivant pour moi, j’ai décidé de vous parler de ma journée zébrée. A quoi ressemble la journée d’un zèbre bien dans son cuir et dans ses sabots de zèbre ? J’ai trouvé mon remède à la procrastination. La procrastination, tout en m’amusant. De quoi redevenir efficace au travail. Bonne lecture.

Temps de lecture estimé : de 4 à 6 minutes. 

Une journée zébrée !

Aujourd’hui, je ne suis pas arrivé à écrire un article. Ce n’est qu’en début de soirée que je me mets à écrire, quasiment au dernier moment. Article bouclé en 1h30. Aucun sujet ne me parlait vraiment. J’aurais bien été capable de commencer mais je n’aurais pas eu le courage d’approfondir le thème et mon article aurait été bâclé. Je le sens. D’autant plus avec ce magnifique soleil. Qu’à cela ne tienne, j’ai finalement passé ma journée à papillonner comme sait très bien le faire un zèbre en galopant comme une gazelle. Je vous raconte donc ma journée zébrée pour garder la forme et le moral en ces temps de “confiture”.

Réveil  idéal !

Après sept heures et demi de sommeil, je me lève naturellement sans réveil à 8h20 ce qui est tôt pour moi. Habituellement, je me lève après neuf heures. Je me suis pourtant couché vers une heure du matin. Ensuite comme d’habitude, je prends mon petit déjeuner copieux en regardant sur mon smartphone des vidéos en anglais sur Netflix. Du coup, je travaille mon anglais en même temps. J’en parle dans mon article sur les routines quotidiennes. Jusque-là tout va bien. Mais finalement cet article que vous lisez est la suite logique de mes routines quotidiennes. Ce sont mes routines bien-être. C’est comme ça que je devrais intituler mon article.

Pas envie d’écrire un article !

Je me sentais plutôt en forme ce matin et j’avais un bon moral. Quand c’est le cas, je me mets à mon ordinateur et commence à écrire mon article du jour. Après deux paragraphes, rien de spécifique ne s’en dégage. J’aurais pu m’énerver, stresser de voir le temps passer ou compulser dans une dépendance comme je l’aurais fait avant. Mais non. J’ai laissé de côté mon article et ai continué pendant deux heures à relire et compléter le bonus que je vous prépare. Ce n’est pas perdu car cela fait partie de mes priorités. Et puis, il me reste du temps pour mon article du jour.

Petite pause méritée !

Après avoir corrigé un chapitre, j’ai fait mes étirements pour m’assouplir un peu. Comme chaque jour. Je suis revenu à mon article du jour mais rien n’y faisait. Je n’étais toujours pas inspiré. Un ami coach m’a envoyé par mail une vidéo qu’il a créée pour “prendre soin de soi pendant le confinement”. Alors, je l’ai regardée et ai fait les exercices qu’il proposait. Un recentrage, un automassage du visage, deux exercices de Qi Gong énergétique venant de la médecine chinoise, de la visualisation. Avec des exercices de respiration. Ma journée zébrée commence à pointer le bout du nez. Je m’éparpille.

Coaching en ligne !

Je continue ce coaching en vidéo par un exercice aidant à communiquer avec mon inconscient en laissant remonter des images jusqu’à ma conscience. Je fais ensuite un dessin de ces images et écris une lettre en m’adressant à mon dessin, donc à mon inconscient. J’ai trouvé très intéressant cet exercice dont je vous montre le résultat en photo. Le mot que m’a envoyé mon inconscient est “immobilisme” et l’image est celle d’un bonhomme de neige. Cela m’a touché car je comprenais le lien avec le blocage que je vivais professionnellement en ce moment. Et aussi avec le confinement imposé par le gouvernement pour faire face à la pandémie de coronavirus Covid-19.

La psychanalyse en rêve éveillé !

Cela m’a fait penser à la psychanalyse en rêve éveillé que j’ai faite pendant deux ans et demi il y a quelques années. J’ai trouvé cette méthode passionnante et riche. Elle m’a permis de me comprendre, de me recentrer sur moi et de trouver un équilibre en m’ouvrant sur l’extérieur en ayant moins peur. Bon, après en avoir parlé plusieurs fois, je me lance en mettant le lien vers le site Internet de ma thérapeute en psychanalyse rêve éveillé sur Lyon. https://www.cabinet-psychotherapie-lyon.fr/ et le lien d’un collègue : https://www.therapielyon9.com/psychanalyse-r%C3%AAve-eveill%C3%A9/ et https://cgformationcoaching.com/

Ma journée zébrée continue !

Nouvelle tentative d’écriture mais il est l’heure de déjeuner et j’ai faim. Je mange en regardant sur mon smartphone des vidéos en anglais sur Netflix pour travailler mon anglais. C’est tout moi ça. Au moment où je me mets au travail, je pense à faire autre chose. C’est le piège de la procrastination. Après déjeuner, je plie mon linge sec et le range. Je m’assieds à nouveau devant mon ordinateur. Mais “voilà ti pas” que je vois un beau soleil à la fenêtre du salon. C’est le moment idéal pour y mettre deux coussins sur le rebord, m’asseoir et reprendre la lecture du livre “Rayures et ratures” de Chloé Romengas. Une blogueuse zébrée du blog https://www.rayuresetratures.fr/. Aucune culpabilité de zèbre, c’est aussi une de me priorités puisque je compte écrire un article sous forme de fiche de lecture de ce livre. Finalement ma journée zébrée continue au soleil.

Une journée zébrée à rallonge !

Mon ami coach a un problème avec son ordinateur portable qui ne fonctionne plus. Comme il travaille chez lui à son compte, cela le bloque. C’est la double peine, avec le confinement et son ordinateur en panne. Je téléphone à ma soeur pour prendre des nouvelles et lui demander des conseils pour cet ami. Nous passons tous les trois deux heures au téléphone et à faire des recherches sur Internet pour remplacer son matériel. Mais le temps passe et je n’ai pas encore écrit mon article. Et je n’ai toujours pas envie de m’y mettre après m’être posé la question : “sur quoi vais-je écrire aujourd’hui ?” La réponse a été “rien, je n’ai pas envie”.

Une journée zébrée animée !

Il fait beau et la température est bonne à l’extérieur. J’ouvre mes fenêtres et discute un peu avec mes voisins d’en face. Maintenant, j’ai envie de danser. “Oki ! Let’s go !”. Je projette depuis mon téléphone portable sur mon écran géant d’ordinateur des vidéos de danse et de fitness. C’est parti pour 45 minutes endiablées à danser dans mon salon, que vous voyez sur les photos de mes autres articles. Suivies de trente minutes d’abdominaux et pompes pour garder la ligne, rester en forme, être dynamique et avoir un moral d’enfer. J’adore quand ma journée zébrée se déroule ainsi. Ma séance de sport est suivie d’une bonne douche. J’ai besoin de me dépenser. Ce qui est intéressant et paradoxal est qu’en me dépensant, je fais le plein  d’énergie.

Une journée zébrée avec d’autres zèbres !

Entre-temps, je communique avec plusieurs amis zèbres et me balade sur des applications de rencontre. Je m’étais pourtant dit que je n’y retournerais pas. Je pense que c’est une compensation au confinement. Ma dépendance affective rôde autour de moi par ces temps de solitude forcée. Je cherche des zèbres sur les groupes Facebook et les applications de rencontre. Heureusement que je me sens super bien. Sinon, j’y passerais plusieurs heures par jour. Alors que j’ai du pain sur la planche avec tous mes projets.

Une journée zébrée en musique !

Je ne vous cache pas mon goût pour le chant et la langue anglaise. Ma journée est une vraie comédie musicale ponctuée de plusieurs heures de musique à chanter et apprendre les paroles, du réveil jusqu’au coucher. Je n’imagine pas une journée zébrée sans musique, chant et danse. C’est pour moi ce qui représente le plus la vie. D’ailleurs c’est ce qui me donne de la vie, de l’énergie et ma joie de vivre.

Je travaille enfin !

Me voilà arrivé en début de soirée. Il serait peut-être temps d’écrire mon article du jour. D’autant plus que mon ami qui corrige mes articles les attend et les lit souvent dès qu’il les reçoit. Merci à lui. Me voilà donc en train rédiger .

La suite de ma journée zébrée !

Comme j’ai envie de finir mon article maintenant, je vais vous raconter ce que je compte faire en me basant sur mes dernières soirées de confinement. Je vais dîner à une heure tardive pour moi car j’ai plutôt l’habitude de le faire entre 17 et 18 heures. Pour des raison diététiques et de sommeil. J’ai prévu d’appeler en visio quelques amis. Je pense aussi travailler pour mon activité artistique. Ayant terminé hier soir une série d’environ 70 dessins sur le thème du confinement et du comptage des jours, je vais les prendre en photo. Recadrer et travailler les photos pour les rendre exploitables. Référencer les dessins, les classer, les emballer dans un film plastique pour les protéger et les stocker chez moi. Évidemment tout en regardant un ou deux films en anglais sur Netflix. J’ai l’habitude de faire plusieurs choses à la fois pour bien optimiser mon temps.

Racontez-moi votre journée zébrée confinée !

Voici donc à quoi peut ressembler une journée zébrée d’un zèbre artiste et blogueur à son compte. J’ai même pensé à faire des Facebook live comme un ami non blogueur. Filmer et diffuser en direct sur ma page Facebook https://www.facebook.com/SurdoueOuPasSurdoue/ ce que je suis en train de faire. L’occasion aussi pour vous de me poser des questions en direct et pour moi de m’habituer à la vidéo. Racontez-nous, vous aussi, votre journée zébrée en période de confinement dans les commentaires. On pourrait se donner des tuyaux de zèbre comme je le fais avec mes voisins d’en face sur rue.

Merci d’avoir lu mon article. Je m’appelle Raphaël. Surdoué non testé, j’enquête à propos de la surdouance tout en étant mon propre sujet d’étude. Je veux comprendre et m’épanouir. Merci de partager cet article et de vous abonner à mon blog. Excellente journée ou nuit. Take care. A demain pour le jour 13 de mon défi confinement d’un zèbre. I love you all.

Alors surdoué-e ou pas surdoué-e ?

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Author: Raphael

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.