L’intelligence temporelle ! 1/3

dixième type d'intelligence multiple : l'intelligence temporelle

Bonjour ! Aujourd’hui je publie la première partie d’une série de trois articles sur l’intelligence temporelle. J’ai remarqué son absence dans la littérature sur les intelligences pendant mes recherches pour mon dossier spécial. Je vous décris à quoi correspond cette intelligence temporelle, la dixième forme d’intelligence à ajouter à la théorie des intelligences multiples de Howard Gardner. Prochainement je publierai la suite de cet article. Ma conception de l’intelligence temporelle en deuxième partie. Et l’intelligence temporelle du surdoué en troisième partie. En quoi est-elle plus importante ou manquante chez les surdoué.es que chez les normopensants ?

Je m’appelle Raphaël, je suis surdoué non testé et j’enquête à propos de la surdouance car je veux tout comprendre par moi-même, mieux me connaître et m’épanouir.

A- La découverte de l’intelligence temporelle !

Point de départ de ma découverte !

C’est article est issu de ma recherche documentaire effectuée pour la réalisation de mon bonus pour mon blog. A un moment donné j’ai ressenti le besoin de classer des caractéristiques de surdoué. Je me retrouvais avec tellement de données qu’il m’a semblé essentiel et pratique de procéder à un classement. Etant donné que le résultat de ce travail vous est destiné, il m’est primordial de le rendre digeste, lisible et facile d’utilisation.

Le besoin de classer les intelligences !

Il existe différentes façons de classer l’intelligence humaine. Plusieurs théories la découpent en différentes catégories. Je vais vous parler plus bas des théories les plus diffusées. Il se peut que j’en oublie.

Il manque une catégorie d’intelligence !

En classant les différentes caractéristiques de zèbres je me suis rendu compte que de nombreuses ne rentraient pas forcément dans une catégorie déjà conceptualisée. Ces données avaient comme point commun le temps. Et j’ai tout de suite pensé qu’il devait bien exister une intelligence temporelle. Pourquoi les chercheurs n’en avaient-ils pas parlé ?

L’intelligence temporelle seule !

J’ai cherché sur Internet en français et je n’ai trouvé qu’un seul article dans un quotidien. Il ne s’agissait que d’un terme dans un article et non d’une théorie. Puis j’ai effectué une recherche en anglais sur Internet. Alors je suis tombé sur quelques études scientifiques menées aux USA. Pourquoi ne trouve-t-on rien en français ? On entend un peu parler d’intelligence spatio-temporelle. Pourquoi toujours associer l’espace au temporel ? Et pourquoi le temporel n’existerait-il pas en lui-même ?

B- Les différentes théories classant l’intelligence !

A présent je vais vous faire une présentation synthétique des théories existantes sur le classement des intelligences.

B-1- Les intelligences multiples de Howard Gardner !

C’est une théorie qui commence à être à la mode en ce moment en France. Certaines entreprises voulant innover font appel à des coachs pour faire travailler leurs équipes d’une nouvelle façon dite plus créative. Cette théorie dont la paternité est attribuée à Howard Earl Gardner date pourtant de 1983 et a été augmentée en 1993. Arrivée en France plus de 35 ans après. Il a commencé à distinguer sept types d’intelligence (définitions de Gardner) :

  • La première, l’intelligence linguistique est la “capacité à utiliser et à comprendre les mots et les nuances de sens”.
  • L’intelligence logico-mathématique est la “capacité à manipuler les nombres et à résoudre des problèmes logiques”.
  • Ensuite l’intelligence spatiale est la “capacité à trouver son chemin dans un environnement donné et à ‘établir des relations entre les objets dans l’espace”.
  • L’intelligence intrapersonnelle “permet d’avoir une représentation de soi précise, fidèle, de l’utiliser efficacement dans la vie”.
  • Et l’intelligence interpersonnelle est la “capacité à comprendre les gens, à communiquer et à anticiper les comportements”.
  • L’intelligence kinesthésique est la “capacité à utiliser le contrôle des mouvements du corps pour ses activités”.
  • L’intelligence musicale est “l’aptitude à percevoir et créer des rythmes et mélodies”.

Et il a ajouté deux nouveaux types d’intelligence, dix ans plus tard :

  • L’intelligence naturaliste “permet de classer les objets, et de les différencier en catégories”. Personnellement je la trouve assez proche de l’intelligence spatiale.
  • Et enfin l’intelligence existentielle, spirituelle ou morale est la “capacité à penser nos origines et notre destinée”. Personnellement j’aurais classé celle-là dans l’intelligence intrapersonnelle. Mais je comprends qu’il lui donne une autre dimension.

B-2- La théorie triarchique de l’intelligence de Robert Sternberg !

Robert Sternberg a donné naissance à cette théorie en 1988 pour compléter les modèles et tests d’intelligence existant alors et qu’il trouvait incomplets. Il décrit trois aspects fondamentaux de l’intelligence :

  • L’intelligence analytique (aspect compositionnel), résoudre des problèmes et analyser les résultats. Elle est à rapprocher des test d’intelligence entre autres utilisés pour détecter la surdouance.
  • L’intelligence créative (aspect expérientiel). Elle est utilisée pour trouver des solutions originales pour des nouveaux problèmes ou situations.
  • Et l’intelligence pratique (aspect contextuel). Elle permet à l’individu de s’adapter à son environnement voire de le modifier.

B-3- L’intelligence du temps !

Christophe Bourgois-Costantini parle d’intelligence du temps. C’est un coach et auteur que je découvre à l’instant. Il en parle dans un livre sur les intelligences multiples. Au nombre de dix, les neuf premières sont basées sur la théorie des neuf intelligences de Howard Gardner. Il leur donne un nom différent. Par exemple l’intelligence du son est l’intelligence musicale de Gardner. L’intelligence du verbe est l’intelligence linguistique de Gardner. La dixième est l’intelligence du temps. Est-ce lui qui a trouvé cela tout seul et l’aurait ajouté à la théorie des intelligences multiples de Gardner ? Sinon où l’aurait-t-il trouvé, en France ou aux USA ?

C- L’intelligence temporelle d’après Andrew Doyle & Dr Jan Francis-Smythe !

J’ai trouvé ce que je cherchais chez les Américains du Nord. Je fais référence à un document intitulé “Development of the Temporal Intelligence Questionnaire” débusqué sur Internet. En français : “Développement du questionnaire sur l’intelligence temporelle”. Il a été écrit par Andrew Doyle & Dr Jan Francis-Smythe. Cela ne veut pas dire pour autant qu’ils ont inventé le concept d’intelligence temporelle. Il s’agit d’un questionnaire qui est utilisé dans le domaine du travail afin d’évaluer le bien-être et les performances des travailleurs. Ce document a pour objectif d’étudier le rôle du temps dans les pratiques de leadership et de management en entreprise. J’en extrais pour mon article les caractéristiques de l’intelligence temporelle ci-dessous.

C-1- La conscience du temps passé !

La conscience que le temps passe, de sa durée, de la durée des actions, du temps qu’il faut pour faire des choses.

C-2- La ponctualité !

La capacité à être à l’heure à un rendez-vous. Savoir s’organiser rétroactivement pour être à l’heure à un événement en fonction des choses à faire pour s’y rendre et s’occuper en attendant. Sans se laisser déborder par ses activités.

C-3- La planification !

La capacité à planifier et séquencer des tâches. A différents niveaux de planification, tâches, sous-tâches, objectifs, sous-objectifs, objectifs intermédiaires. J’ai écrit un article sur l’organisation du surdoué pendant mon défi des 100 jours.

C-4- La polychronicité !

La capacité et/ou la préférence pour effectuer plusieurs tâches en même temps. En français nous appelons plutôt cela “être multitâche”. Le mot polychronicité n’a pas l’air d’exister en français. Une personne “polychrone” est capable de réaliser plusieurs tâches de façon simultanée. Dans une certaine mesure bien sûr. C’est le cas de tous les surdoués. Et des femmes comme tout le monde le dit.

C-5- La rapidité d’exécution !

La capacité à effectuer une tâche plus ou moins rapidement. J’ai aussi écrit l’article quand le surdoué va trop vite que les autres.

C-6- Savoir tenir des délais !

Savoir s’organiser de façon à finir et rendre un travail au jour et à l’heure programmés initialement. Cela va bien au-delà de la ponctualité.

C-7- Savoir prendre des décisions au bon moment !

La capacité à avoir le recul nécessaire pour prendre les décisions au bon moment. Attendre le bon moment, programmer une décision, décider au moment juste ou dans un cas d’urgence ou par opportunité.

C-8- Cadence, rythme !

Savoir tenir une cadence de travail, s’adapter au rythme du travail ou des autres.

C-9- La coordination !

En travail d’équipe, savoir coordonner le travail des différents collaborateurs, prestataires, partenaires.

C-10- Mettre en perspective temporelle les interactions !

La capacité à utiliser le passé dans le présent pour se projeter dans l’avenir et à déléguer et distribuer les tâches dans le cadre d’un travail collectif ou d’une grande ampleur.

C-11- La gestion des temps de pause !

Le leader a pour rôle de gérer les temps de pause et à contrôler les temps de non-travail non autorisés (temps de travail déguisé en pause).

C-12- La gestion des temps tampons !

Il s’agit de savoir gérer les temps nécessaires entre différentes actions ou étapes et savoir donner du travail pendant ces temps de pause forcés (par exemple : temps de séchage, délai d’attente d’une réponse). Le terme anglais employé est “break”.

C-13- Le temps d’allocation !

Savoir estimer la durée d’une tâche, d’après l’expérience et les indices. Attribuer des durées de tâche et de temps intermédiaire pour imprévus, aléas, marge. En lien avec la conscience du temps passé.

C-14- Qualité et rapidité !

Dans quelle mesure le leader donne la priorité à la vitesse ou à la qualité en fonction de la situation. Il peut aussi vouloir préférer la qualité ou la rapidité en fonction d’une image de marque, d’une politique d’entreprise, d’un niveau N de qualité à atteindre ou pas.

C-15- La surveillance des temps de travail et de non-travail !

Le surveillant note la bonne observance des temps de travail et de pause. Il vérifie que le temps de travail est bien utilisé à travailler et non à prendre une pause déguisée. Il prendra aussi en compte le temps travaillé en dehors des temps formels de travail. Ça va avec la gestion des temps de pause.

C-16- L’autonomie !

Le comportement du leader doit influer sur celui de l’employé appelé à être autonome dans son activité professionnelle.

C-17- L’intemporalité !

Le rôle du leader dans l’encouragement et la facilitation du travail. Aider l’employé à se concentrer sur ses tâches et expliquer clairement ce qu’on attend du résultat de son travail.

C-18- La gestion des priorités !

C’est un point très important que je rajoute à ce descriptif. Je ne comprends pas pourquoi ce point n’apparaît pas dans ce questionnaire. La gestion des priorités nous vient aussi des USA. Stephen Covey en a été un grand maître avec son fameux livre “Priorité aux priorités” que j’ai lu plusieurs fois et dont je m’inspire pour m’organiser depuis onze ans. C’est un grand classique de la productivité. C’est savoir quoi faire au bon moment en fonction des choses et du temps qui restent. Ce point est en lien avec “C-7- Savoir prendre des décisions au bon moment”.

dixième type d'intelligence multiple : l'intelligence temporelle
Dixième type d’intelligence multiple : l’intelligence temporelle !

L’intelligence temporelle dans le monde du travail !

Ce document dont je viens d’énumérer les points est très orienté productivité, hiérarchie et monde du travail. On remarque le niveau d’exigence élevé que l’on ne trouve pas dans nos relations en dehors du travail. Si nous étions ainsi avec nos amis et notre famille, plus personne ne voudrait nous voir. Les caractéristiques sont aisément transposables dans la vie quotidienne en les assouplissant un peu et en en supprimant quelques-unes comme la surveillance.

Suite de l’exposé dans les deux prochains articles !

Mon article sur l’intelligence temporelle est si long que je dois le publier en trois parties. Si je le publiais d’un seul coup il serait trop dense. Je décide de jouer avec le temps et publierai la suite très vite. Je vous promets que c’est un sujet très intéressant et d’autant plus si vous êtes surdoué.e. Dans le deuxième article je vous exposerai ma théorie sur l’intelligence temporelle et dans le troisième je vous en dirai plus sur l’intelligence temporelle du surdoué.

Merci de partager cet article pour aider d’autres personnes et faire connaître mon blog. Et si vous ne voulez manquer aucun article, abonnez-vous à mon blog.

Je vous souhaite une excellente journée ou nuit, prenez bien soin de vous. A la semaine prochaine dans un nouvel article.

Surdoué.e.s ou pas surdoué.e.s, remettons nous au centre de notre vie !

Cliquez ici pour lire mon dernier article sur Le bien-être du surdoué se travaille !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages
  •  
  • 2
  •  
  •  
  •  

Author: Raphael

5 thoughts on “L’intelligence temporelle ! 1/3

  1. Peux tu ajouter à l’intelligence du temps la possibilité de gérer le temps de manière à ce que le temps s’adapte au surdoué. Lâcher prise et décider que le temps n’a pas de prise sur soi (sortie de zone de confort pour entrer dans la zone de changement « danger ») soit faire la part des choses quand on est dit « en retard » alors qu’il n’est pas « temps » et que le dit « retard » devient efficient pour accomplir les multitâches de manière synchronisée avec la conscience que le temps nécessaire ne sera pas suffisant et que je prends le temps de bien faire car « il n’y a pas mort d’Homme » si j’ai du retard n’est-ce pas Raphaël ?

    1. Bonjour Elisabeth, comme je t’ai répondu sur LinkedIn, merci pour tes éléments de réflexion. Je vais ajouter ces points dans mon article qui est en trois parties.
      Bonne journée.
      Raphael

    2. Bonjour Elisabeth,
      Je travaille sur les idées que vous avez apportées dans votre commentaire. J’ai à peu près saisi la teneur. Mais si vous souhaitez en dire plus, vous êtes la bienvenue. Je pense peut-être écrire un quatrième article car l’idée d’inverser le sens de “l’impact du temps sur l’homme” en “l’homme adapte son temps à lui, l’homme maîtrise son temps” est un sujet d’article en soi pour moi.
      Merci et bonne journée.
      Raphaël

      1. « L’humain adapte son temps à lui et l’humain maîtrise son temps. »
        Subir ou choisir ? Choisir qu’il n’est pas temps mais espace à créer en soi pour que le temps soit un ami, l’activer chaque jour comme je verse une goutte dans mes plantes pour garder le terreau fertile et humide, savoir faire du temps mon ami plutôt que le critiquer « je n’ai pas le/ je manque de temps » : la gratitude pour ce temps qui s’offre et qui ne demande qu’a Être reconnu pour ce qu’il est « élastique ». La notion du temps étant différente à travers les âges, le ressenti sur le mental et le corps, tout ceci n’est que matière à sculpter jour après jour. Lorsque l’on « perd » cette précieuse invisibilité que le temps, l’on perd son énergie à ne lui donner que l’amour qu’il mérite : lui donner la valeur qu’il mérite mais aucunement un pouvoir. Le pouvoir est une illusion, une tour d’orgueil, qui tombe tout à coup lorsque nous perdons ce qui est vraiment essentiel : la santé, l’amour, un proche… alors le temps devient un ennemi. La durée de la souffrance pèse, elle accule, et la joie ? Notre but à tous : qu’elle temps est-il accordé à la joie de rester libre de son temps ? … vaste sujet. Dites moi comment je puis poursuivre ma réflexion à participer à votre prochain billet ?

        1. Bonjour Elisabeth,
          Merci pour votre commentaire psy, philo et poétique. Le temps semble avoir de l’importance pour vous, n’est-ce pas ? Je veux dire pour vous et aussi en tant que personne aidant d’autres HPI. Pensez-vous que le rapport au temps est quelque chose d’essentiel à prendre en compte à sa hauteur dans la vie d’un zèbre ou pensez-vous que c’est accessoire ? Important comme la clé d’un certain bien-être en apprivoisant le temps qui passe.
          Bonne soirée.
          Raphaël

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.