Défi J51/100 Ecouter mon corps !

Grosse fatigue

Temps de lecture estimé : entre 1 et 2 minutes.

Pas eu le temps d’écrire mon article !

Je pense que cet article sera le plus court de mon défi de 100 jours. Parce que je n’ai pas réussi à trouver assez de temps pour écrire un article digne de ce nom aujourd’hui. J’ai trop sommeil et trop de pensées en cours. Je n’ai pas de travail en ce moment mais je crois que si je continue à me mettre la pression et à faire trop de choses à la fois, je risque de faire un nouveau burn-out. Ça ne vaut pas le coup et ce n’est pas pour cette raison que j’ai voulu ne plus travailler dans une entreprise classique en créant des blogs.

Trop fatigué !

Si je ne me repose pas, je vais me déclencher une période de déprime d’une ou deux semaines. Je ne veux pas reproduire continuellement ces mini dépressions. J’espère que vous me comprendrez. Cela fait plusieurs nuits que je me couche aux alentours de minuit passé, à finir d’écrire mon article au dernier moment de la journée. Et que je me lève vers 6h parce que j’ai un rendez-vous. Je fais trop de choses. Trop c’est trop, j’emploie le mot “trop” de façon excessive, la preuve que c’est de trop. J’avoue que j’ai passé du bon temps dans mes réunions, avec des entrepreneurs dans différents domaines d’activité et aussi dans le web. J’ai rencontré beaucoup de surdoués et nos discussions ont été très riches. Je me sentais moi-même, avec eux.

Ecouter mon corps !

Il est donc 23h30 et je décide d’arrêter d’écrire l’article que j’avais commencé (je le publierai plus tard), en me disant “si je continue, je ne suis pas couché avant 2h du matin”. Alors j’ai écrit cet article plus court. En étant honnête avec vous et moi-même. Comme demain matin je me lève à 7h pour aller voir mère-grand à la campagne et que j’ai une soirée avec des zèbres. J’ai envie d’être en forme pour en profiter. C’est plus sage d’écouter mon corps. Je suis tout de même content de tenir ma parole en écrivant ce petit article. Au moins j’aurai persévéré.

Alors je vous dis bonne nuit, faites de beaux rêves et à demain pour un nouvel article.

Et rappelez-vous, surdoués ou pas surdoués, reprenons confiance en nous prenant en main !

Cliquez ici pour voir l’article précédent.

Cliquez là pour lire le prochain article.

Grosse fatigue
Grosse fatigue !
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  

Author: Raphael

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.