Défi surdoué 2

Prêt à relever un nouveau défi surdoué
Prêt à relever un nouveau défi surdoué !

Temps de lecture estimé : 5 à 8 minutes.

De retour sur mon blog chéri avec un nouveau défi surdoué !

Bonjour ! J’espère que vous allez bien. Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog surdoué.e ou pas surdoué.e et sur mon nouveau défi surdoué. Ce blog est fait pour vous si vous vous demandez si vous ne seriez pas par hasard surdoué.e. Si c’est la première fois que vous venez sur mon blog, je vous invite à lire la page à propos.

J’ai une annonce à vous faire !

Je me souhaite aussi la bienvenue car je reviens écrire dans mon blog, trois mois et demi après mon défi de 100 jours à écrire un témoignage par jour, et presque deux mois après avoir écrit mon journal intime dans mes dernières pages du matin. Non, je n’avais pas abandonné mon blog. J’avais besoin de temps pour travailler sur d’autres projets et j’ai bien avancé. Je suis ravi de vous retrouver et de revenir sur le sujet de la surdouance qui demeure pour moi une passion. C’est important car la passion permet au surdoué de persévérer et d’aller au bout de ses projets.

Un nouveau défi surdoué !

Pour faire vivre mon blog et me cadrer un peu, j’ai besoin de me lancer un nouveau défi. Ce deuxième défi sera un peu moins fou que le premier mais tout aussi intéressant pour moi et pour vous aussi, je l’espère. Effectivement, je vais le nourrir de ma lecture de livres à propos des surdoué.e.s.

Ecrire un article par semaine !

Comme tout surdoué qui se respecte, je mène de front plusieurs projets à la fois dont je parlerai plus tard. Mais si vous avez lu mes articles précédents, peut-être êtes-vous déjà bien au courant. Mes trois principaux projets : un blog sur l’architecture d’intérieur, un blog sur la surdouance, je suis artiste peintre. En tout cas, afin d’alimenter régulièrement mon blog sur le haut potentiel et de travailler en parallèle sur mes autres projets, j’ai décidé de me lancer un nouveau défi qui consiste à écrire un article témoignage sur les caractéristiques des surdoué.e.s par semaine jusqu’à la fin de l’année 2018. Soit un projet sur presque cinq mois. Je pense être en mesure de le faire sans que cela pénalise mes autres activités.

Vous trouverez en bas de cette page la liste de tous les articles écrits lors de ce 2ème défi.

Mon blog sur les surdoué.e.s est vital pour moi !

Je me suis rendu compte qu’écrire dans mon blog et travailler à mon développement personnel en faisant un rapport écrit régulièrement, me manquait et boostait ma vie et mes projets quand je le faisais. Non que je n’avance plus dans ma vie après avoir arrêté de bloguer pendant quelques mois. Bien au contraire je remarque que j’ai aussi avancé à pas de géant durant cette période d’intériorité. J’ai attendu d’avoir suffisamment envie et besoin de bloguer, de témoigner, de partager mes progrès, jusqu’à aujourd’hui où j’en ai un irrésistible désir et le courage de me lancer à nouveau. Cela me remplit de joie et d’énergie. Sûrement parce que je fais quelque chose que j’aime, qui me ressemble et qui me correspond. Et encore parce que j’ai construit cette activité de blogging sur mesure pour moi et suivant mes propres idées. C’est un espace de liberté, vital pour moi.

Vous me motivez !

Depuis le début de ce blog, je dois dire que vous êtes nombreux à m’avoir envoyé des messages d’encouragement, de remerciement, ainsi que vos témoignages, via mon blog et mes différents comptes sur les réseaux sociaux. J’ai à chaque fois été très touché. Et je corresponds d’ailleurs régulièrement avec plusieurs d’entre vous, tel que je suis et tels que vous êtes. Cela me motive à me lancer un nouveau challenge sur ce blog car je sais qu’il a pu aider, qu’il aide et qu’il aidera d’autres surdoué.e.s que moi, à mieux se connaître, s’accepter, construire sa propre vie et s’épanouir. Je tiens à vous remercier chaleureusement. Je remercie aussi les lecteurs qui ne laissent pas de message car ils participent aussi à leur façon plus discrète, je vois d’après les statistiques que mon blog est lu et utile.

Vous pouvez me suivre sur les réseaux sociaux :

Le premier article de mon deuxième défi surdoué !

Cet article est donc le premier de mon nouveau défi surdoué. J’espère que vous serez nombreux à le suivre et partager les articles à votre entourage, à des personnes, que cela pourra aider de se découvrir surdouées, de se reconnaître dans mes témoignages. Voire s’accepter comme elles sont. Bien sûr, je ne prétends pas correspondre à tous les zèbres et je suis un surdoué parmi tant d’autres, tous différents les uns des autres. Et je rappelle que je ne suis ni thérapeute ni médecin. Mais nous pouvons nous reconnaître dans les caractéristiques les plus flagrantes, en tout cas celles qui font la différence avec les personnes dites “normo-pensantes”, c’est-à-dire les personnes “normales”, non surdouées.

Quel est mon objectif avec mon défi surdoué ?

Mieux me connaître !

Mon souhait reste dans un premier temps de mieux me connaître. Comme je l’ai fait jusqu’à maintenant depuis le début de ce blog, je désire relire toute ma vie à la lumière de la zébritude. Je veux voir dans tous les domaines de ma vie l’impact de ma surdouance. Tel un détective et à l’instar d’un surdoué en puissance, je veux tout analyser et comprendre, ayant aujourd’hui les clés de lecture du haut potentiel.

M’accepter !

Je pense que plus je me connais, mieux je vivrai avec ma douance et plus je l’accepterai. Cela devrait se faire assez naturellement, je me base sur mon vécu pour l’affirmer. Il est aussi clair pour moi que mon désir de progresser, de vouloir bien faire les choses et un énorme ras-le-bol de ne pouvoir être moi-même m’ont beaucoup aidé sur mon chemin de l’acceptation.

M’améliorer !

M’améliorer pour être et vivre en accord avec moi-même et non plus en fonction des autres est très important pour moi. Cela me demande de la persévérance et de l’énergie. Paradoxalement, c’est aussi l’envie de m’améliorer qui me donne de l’énergie et l’envie de faire tout ce que je fais. Je suis encore plus vivant qu’auparavant, pleinement présent.

M’épanouir !

Le but ultime est mon épanouissement et mon bien-être professionnels et personnels. D’après le point de vue des autres personnes particulièrement des normo-pensants, cela est mal vu et est considéré comme étant de l’égoïsme. A mon avis c’est cette pensée limitante qui ne leur permet pas d’avancer autant dans leur vie. Je pense que mon épanouissement viendra aussi naturellement en apprenant à me connaître à travers les yeux d’un zèbre.

Finalement, je prends conscience que c’est l’impulsion de départ qui compte le plus. Il suffit de commencer et d’avancer petit à petit et tout le reste suivra. Tout ce que j’ai à faire est de me documenter sur le sujet des surdoué.e.s et d’écrire dans mon blog mon témoignage à propos des caractéristiques des zèbres qui me touchent.

Que vais-je écrire dans mes articles pour mon défi surdoué ?

Comme dans mes précédents articles, je vais partir des caractéristiques des surdoué.e.s que je vais décrire et illustrer avec mon témoignage. Cela me servira de point de diagnostic avant de trouver des solutions si l’impact de ces caractéristiques sur ma vie est négatif et d’améliorer ce qui fonctionne déjà bien.

Où vais-je trouver les sujets de mes articles ?

J’ai recommencé à lire de façon structurée des livres sur les surdoué.e.s et je prends des notes en vue de réaliser des résumés de livres. Sachant que je me trouve très mauvais pour résumer des documents, je dois persévérer. Les livres que je lis et les vidéos que je regarde sur YouTube m’inspirent beaucoup. Ma vie quotidienne m’aide aussi à trouver des sujets qui sont d’autant plus intéressants que je les ai vécus. Au bout d’un moment après avoir récolté suffisamment d’informations dans les livres, sur Internet et dans mon vécu, je me sens prêt. Je fais une synthèse de mon expérience et de mes lectures (livres et vidéos) et j’écris un article.

Quels sont les bénéfices que j’attends de mon défi surdoué ?

Si je veux répondre correctement à cette question, je suis sûr que je trouverais une centaine de bénéfices. Je vais juste lister les principaux et les premiers qui me viennent à l’esprit.

    • Une meilleure et une juste estime de moi, alors que j’en avais très peu il y a un an.
    • Une plus grande confiance en moi, sachant que je pars d’un niveau extrêmement bas qui me faisait douter de moi et croire les autres sur parole.
    • Pouvoir persévérer et avancer dans mes projets professionnels et artistiques et gagner ma vie avec.
    • Avoir une vie sentimentale, amicale et sociale intéressante et enrichissante. M’entourer de personnes optimistes, positives, motivées et motivantes comme moi.

Est-ce que j’en demande trop ? En tout cas si j’arrive à atteindre tous ces objectifs, je crois que j’aurai gagné le gros lot. La fin de mon défi aura lieu en hiver dans cinq mois. Je pense que j’aurai largement avancé dans tous mes projets dans ce laps de temps. Mais je reste réaliste, je place la barre très haut et je connais l’effet dépressif que peut avoir l’hiver, le froid et le manque de soleil sur moi.

En quoi mon défi surdoué peut vous intéresser ?

    • Si vous venez de découvrir que vous êtes surdoué.e.s, mon défi peut vous apprendre beaucoup de choses sur vous et le fonctionnement d’un zèbre, en vous reconnaissant dans mes témoignages.
    • Si j’arrive à être plus heureux, épanoui dans ma vie, si je concrétise mes projets et que j’ai de bonnes relations, alors cela est aussi possible pour vous.
    • Venez lire mes articles si vous voulez en savoir plus sur vous. En effet, de nombreux zèbres m’ont dit s’être reconnus dans mes descriptions et mes témoignages.
    • Vous pourriez aussi suivre mon défi surdoué par curiosité, pour découvrir les outils que je mets en place pour prendre ma vie en main.
  • Si vous êtes un pervers (narcissique ou autre), vous aimeriez bien savoir si je vais aller au bout de mes projets ou si je vais échouer et me ridiculiser.

Ouh ! Je sens que j’ai de la pression. Meuh non, je plaisante.

D’où suis-je parti avant mon blog ?

Vie professionnelle !

Il y a un an et demi, j’ai fait un burn-out dans l’entreprise dans laquelle je travaillais et j’ai été licencié. Je n’avais plus confiance en moi et je me sentais dans une impasse professionnelle.

Vie sentimentale !

Il y a bientôt un an, j’ai rompu avec ma moitié après dix ans et demi de vie commune, car nous n’avions plus grand chose en commun. Je me sentais nié et pas accepté tel que j’étais.

Vie sexuelle !

A la suite de cette rupture j’ai décidé de vivre un temps d’abstinence sexuelle (sans relation sexuelle avec des personnes et sans masturbation en solitaire). Ce ne fut pas totalement une réussite car la violence que je vivais alors s’est retournée contre moi de façon inconsciente. J’ai commencé à me mutiler physiquement pour la première fois de ma vie. Il y a tout de même eu des points positifs à mon abstinence sexuelle. J’ai donc mis fin à cette période d’abstinence sexuelle en me fixant des règles pour ne pas tomber dans l’effet inverse de dépendance sexuelle.

Vie sociale !

J’ai toujours été timide et j’avais peur de rencontrer des personnes et de construire des relations. J’étais manipulable et des personnes se sont servi de moi (au travail, en amitié, en amour il y a très longtemps, dans mon voisinage).

Vie artistique !

J’ai toujours eu plein d’idées que je n’arrivais pas à mettre en oeuvre. Je n’allais pas au bout de mes projets, je ne concrétisais pas car je manquais d’assurance. Je portais un masque, je n’étais pas moi-même. Car je ne savais pas qui j’étais vraiment, je ne me connaissais pas assez. J’avais tellement voulu correspondre à l’image que les autres voulaient de moi, mes parents, mes patrons, mes amis, mes moitiés. J’avais peu d’estime pour moi, pas confiance en moi, je doutais de moi en tout et je ne voyais pas mes dons, mes capacités, mes compétences.

Pas facile de rester debout quand tous les domaines de votre vie s’écroulent en même temps. Je suis passé par une crise existentielle heureusement salutaire qui m’a permis d’entreprendre ce chemin de vie plus authentique et centré sur moi-même. J’étais trop centré sur les autres et l’extérieur. Je ne me construisais pas de l’intérieur de façon solide et bienveillante. J’étais instable.

Où en suis-je aujourd’hui ?

Vie professionnelle !

Demandeur d’emploi, je suis dans une démarche de création d’entreprise. J’ai créé un blog d’architecture d’intérieur pour aider les porteurs de projet immobilier à optimiser l’espace dans leur appartement et s’ils le souhaitent, les aider à concevoir leur projet et à réaliser leurs travaux eux-mêmes.

Vie personnelle !

J’ai créé ce blog pour les surdoué.e.s et surtout pour moi, afin de devenir “la meilleure version de moi-même”. J’ai fait beaucoup de progrès et je n’aurais jamais imaginé être la personne que je suis aujourd’hui. Cela me laisse présager un fort potentiel pour les années à venir. Je me sens stable et parfois inarrêtable.

Vie artistique !

Après deux ans de communication et cinq ans de travail artistique régulier, je suis en lien avec plusieurs galeries d’art et je travaille avec l’une d’entre elles sur un projet d’exposition prévue pour le début de l’année 2019.

Vie sentimentale et sexuelle !

Je ne reste pas chez moi, je sors pour voir du monde et avoir plus de chances de rencontrer l’amour ou les amours. Je remets en question les schémas classiques de l’amour, de la vie de couple, de la sexualité. Le tout dans le respect et la bienveillance. Je n’ai pas encore trouvé toutes les réponses.

Vie sociale !

J’attire les personnes. Les gens me trouvent sympa, ouvert, mignon, intéressant, charismatique et rayonnant pour certains, différent des autres. Ces personnes osent me le dire, je n’en reviens pas. Voilà l’image que je dégage en ce moment, pas tout le temps mais en grande partie tout de même. Ce qu’il y a de plus beau, c’est que je suis moi-même. Désolé pour ceux qui pensent que je me lance des fleurs, mais je suis sur ce blog pour me bouger, sinon autant me suicider. Je sais que je ne devrais pas dire tout ça mais je le fais malgré tout car cela me fait du bien. Et chaque signe est important à considérer, comme le signe extérieur de mon changement intérieur. J’affirme que je désire être rayonnant et charismatique (dans le bon sens du terme).

Je vois les progrès que j’ai faits, le chemin que j’ai parcouru et je m’accepte comme je suis pour partir d’un bon pied afin de grandir encore.

Où souhaité-je arriver dans un an ?

Vie professionnelle !

Vivre de mon blog d’architecture en vendant des formations et du coaching en ligne. Et pourquoi pas avec mon blog sur la surdouance, peut-être que cela peut intéresser d’autres surdoué.e.s.

Vie artistique !

Être reconnu comme artiste plasticien, avoir une galerie ou des galeries qui me soutiennent et exposent mon travail. Vendre mes oeuvres.

Vie sentimentale et sexuelle !

Avoir une ou plusieurs personnes dans ma vie, une sexualité et une ou des relations amoureuses épanouies, respectueuses, bienveillantes et dynamisantes.

Vie sociale !

Avoir des relations authentiques pour vivre un vie passionnanteMe sentir heureux, épanoui, être authentique et apprécié pour ce que je suis réellement. Savoir m’affirmer et me faire respecter, ne plus me laisser dicter ce que je dois faire dans ma vie. Et ne plus rien faire comme les gens voudraient que je fasse, faire comme je conçois les choses.

Prêt à relever un nouveau défi surdoué
Prêt à relever un nouveau défi surdoué !

Je dois faire attention au perfectionnisme !

J’ai du pain sur la planche. J’attends beaucoup de la vie et de moi-même. Attention, je dois bien garder en tête que je suis un humain et que mes ressources sont épuisables. A ce propos vous pouvez lire mon article sur la réserve de volonté du surdoué. Pour aller loin, je dois aménager des temps de repos et de récréation dans mon emploi du temps pour éviter l’ennui et me ressourcer. Ce qui compte est d’être en mouvement, d’avancer et même de reculer parfois. Non d’être toujours performant. Maintenant je peux trouver le chemin plus intéressant que l’arrivée. Je me rends compte que je commence à m’ennuyer quand j’ai atteint mes objectifs. Alors avançons. Ça commence bien, à la fin de mon article, j’ai déjà noté 23 sujets inédits d’articles. 24 maintenant. 27. 29. 31 Je remercie ma surdouance pour tout.

Si vous avez aimé cet article, je vous invite à le liker, à le partager. Et si vous ne voulez manquer aucun article, abonnez-vous au blog.

Je vous souhaite une excellente journée, prenez bien soin de vous. A la semaine prochaine dans un nouvel article.

Surdoué.e.s ou pas surdoué.e.s, remettons nous au centre de notre vie !

Voici la liste de mes articles écrits pendant mon défi d’un article par semaine :

Me voilà prêt pour un troisième défi !!!

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •