Défi de surdoué 100 jours de témoignages !

Temps de lecture estimé : 2 à 3 minutes.

Bonjour et bienvenue sur mon blog “surdoué ou pas surdoué”. Je m’appelle Raphaël, j’ai découvert que je suis peut-être surdoué et ce blog retrace mon parcours. Aujourd’hui est un grand jour, car je me lance dans mon premier défi de surdoué sur ce blog. Je décide de vous faire un témoignage personnel. Sous forme d’un article ou d’une vidéo par jour pendant 100 jours, sur ce qui me fait penser que je suis surdoué. Maintenant que je pense être surdoué, je vais relire toute ma vie avec ce nouveau point de vue. Je veux en savoir plus sur mon fonctionnement. Et mieux me connaître pour savoir comment faire pour arriver au succès en utilisant mon potentiel.

Dans cet article, je vais vous parler de mon point de départ, de mes défaites et de mes succès de surdoué. Je parlerai aussi des bénéfices que je pense retirer de ce challenge et en quoi il s’agit d’un défi pour moi.

Constat de départ, d’où je pars ?

Je remarque que je me trouve nul alors que j’ai plein de compétences et d’expériences. A faire trop de choses, je n’arrive pas au bout de mes projets. Je pense à tellement de choses que je n’arrive pas à me décider, à être efficace, satisfait et heureux.

Mais il semblerait qu’il soit normal que cela m’arrive, car je serais surdoué ! J’utilise beaucoup plus mon cerveau droit que mon cerveau gauche.

Mes défaites de surdoué !

En voici quelques-unes parmi les nombreuses qui m’encombrent la tête.

Malgré mes très bonnes notes à l’école, j’ai eu une année de terminale catastrophique et mon bac de justesse. J’ai aussi mis trois ans pour obtenir mon diplôme d’architecture.

Côté professionnel, j’ai vécu quatre gros échecs menant à des ruptures. Je redoute le retour dans le monde du travail. J’ai peur d’être rejeté et de souffrir. Fin 2013, je décide de fermer ma petite agence d’architecture, après 5 ans de galère. J’ai travaillé pendant des centaines d’heures pour 3 à 5 euros de l’heure. Avant ma cessation d’activité, je me suis endetté de 15000 euros. Aller jusqu’au bout de mes démarches me fait beaucoup souffrir et je me décourage facilement. Dans tous les domaines, malgré tout mes efforts, j’ai du mal dans mes relations aux autres, au travail, en amour et en amitié. J’ai même été dépendant affectif et sexuel pendant des années, j’en garde encore des séquelles.

Mes succès de surdoué !

Aujourd’hui, j’arrive à reconnaître quelques-unes de mes réussites.

En 2010, j’ai démoli, conçu et reconstruit moi-même (et avec l’aide de mon père et d’un ami) mon vieil appartement en superbe loft de 60 m2. Au bout de cinq ans sans que le chantier n’avance et de deux ans de travaux, alors que je n’avais pas d’argent.

En 2013, j’ai fermé mon cabinet d’architecture en étant dégoûté du métier. J’ai pris un poste de vendeur en magasin bio et un an après, je suis passé responsable d’un magasin bio.

En 2016, à 41 ans, je me suis mis à la musculation “poids du corps” et au street-workout (sport de rue sur du mobilier urbain), pour changer ma physionomie. Avant, je pesais 48 kg pour 1,63 m. En un an et demi, j’ai pris 7 kg de muscles pour peser finalement 55 kg. Je me sentais enfin en forme, à l’aise dans mon corps et en société.

Dernier exemple, une de mes passions est le dessin et la peinture. Après de nombreuses années, j’ai enfin trouvé mon propre style graphique en 2016. Maintenant, je fais connaître mon travail sur internet et auprès des galeries. J’ai déjà exposé quatre fois.

Défaites et succès intimement liés !

En faisant ces deux listes, je prends conscience que mes défaites sont le début de mes succès et que mes succès comprennent une part de défaite. En généralisant, chaque aspect négatif de ma vie, comporte une proportion positive et inversement. Tout comme le yin et le yang. J’ai l’impression que le fil de ma vie est le résultat de cycles comprenant des étapes de construction et de déconstruction, intercalées de phases flottantes, où rien ne se passe. Et avec un gros facteur chance aux bons moments, ce qui me permet de rebondir. J’illustrerai cela plus tard, dans un autre article.

Alors, en quoi est-ce un défi pour moi ?

Je me lance carrément dans le vide. Je n’ai jamais fait de blog, écrit d’articles et créé de vidéos. Pour la première fois, je vais me montrer à visage découvert sur internet. Je vais partager des aspects très personnels de ma vie privée. Peut-être même au point de me griller professionnellement ou auprès de ma famille et des personnes qui me connaissent. Je dois dépasser les limites que je me suis toujours fixées pour essayer de m’insérer dans la société et me faire accepter par les autres, tel que je suis. Je vais sûrement choquer et être critiqué.

Surdoué, la tête dans les nuages
“Surdoué, la tête dans les nuages”.

Quels bénéfices personnels je compte retirer de ce défi de surdoué ! Là où je compte arriver !

Mettre en parallèle mes difficultés et mes facilités dans la vie, avec les caractéristiques des surdoués, devrait me permettre de mieux connaître ma façon de fonctionner. J’espère aussi m’accepter un peu plus comme je suis, surdoué. Mais sans me sentir supérieur aux autres.

Ce défi de surdoué doit me donner un bon rythme pour alimenter mon blog dès sa création. Ça devrait aussi m’éviter de tomber dans mes pièges habituels du perfectionnisme, du découragement et de la procrastination. J’imagine que ce défi va me booster, me donner de l’énergie et confiance en moi.

Alors je vous dis à demain sur mon blog “surdoué ou pas surdoué”, pour un autre article. Je vous souhaite une excellente journée.

Et rappelez-vous, surdoués ou pas surdoués, reprenons confiance.

Cliquez ici pour voir le jour 1 de mon défi de surdoué.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  

Author: Raphael

2 thoughts on “Défi de surdoué 100 jours de témoignages !

  1. Bonjour,

    J’ai découvert ce site au fil de mes déambulations sur les surdoués.
    Ayant récemment passé le test, il s’est avéré que je suis moi-même surdoué, et c’est donc dans un objectif de satisfaire ma curiosité et d’en apprendre un peu plus que je vais lire chacun des 100 défis, en laissant un petit commentaire sous chacun après l’avoir lu pour donner mon propre ressenti.

    Rendez-vous au prochain défi 🙂

    1. Bonjour Théo, bienvenue sur mon blog et bonne lecture. Merci pour votre message et de me lire.
      A bientôt dans un autre de vos commentaires.
      Bonne journée
      Raphael

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.