Défi J71/100 Cultiver l’estime du surdoué !

Les outils du surdoué

Temps de lecture estimé : entre 3 et 5 minutes.

Comment cultiver l’estime du surdoué ?

Je vais commencer par cultiver mon estime de surdoué. Je me propose de mettre en application des exercices de développement personnel pour m’aider à être positif, à voir les choses du bon côté. Et pour éviter de retomber sans arrêt dans mes états dépressifs. Je m’appelle Raphaël et je témoigne sur mon parcours de surdoué. Chaque jour dans mon blog, je fais une relecture de ma vie à la lumière de la surdouance et je découvre des trésors.

 

L’estime du surdoué, un vaste sujet !

D’après ce que j’ai lu dans les livres sur les surdoués, le problème du manque d’estime du surdoué remonte à l’enfance des zèbres. Cela serait dû aux problèmes rencontrés à l’école, dans le décalage entre le type d’apprentissage utilisé et le fonctionnement des petits zèbres engendrant dilemmes, incompréhensions, malaises. Et le surdoué traîne ce manque d’estime pour soi toute sa vie d’adulte, ce qui entraîne des conséquences dans tous les domaines de sa vie. C’est une question centrale et il est très stratégique de pouvoir travailler pour avoir une meilleure estime de soi qui aidera par la suite dans tous les domaines de la vie.

 

Je crée une catégorie “Outils du surdoué” dans mon blog !

Aujourd’hui je vois que j’ai beaucoup de choses à dire dans mes trois points positifs et dans mes trois victoires par jour. Et cela risque de surcharger mes articles, alors je décide d’en faire un sujet à part entière que je regrouperai dans une nouvelle catégorie intitulée “Outils du surdoué”. Ce sera à la fois un outil quotidien, de développement personnel pour moi mais aussi pour vous si vous le souhaitez.

M’aider à voir le positif dans ma vie !

A force de lire des livres de développement personnel, à tester pendant un temps mais à laisser tomber ensuite, je mets en place cet outil. Pour m’aider à persévérer et aussi vous encourager dans votre démarche de croissance individuelle. A plusieurs, on peut se soutenir et se motiver. Je commence avec deux exercices à réaliser chaque jour. J’en ajouterai si je le souhaite au gré de mes découvertes. L’idée est de m’aider à voir les aspects positifs de ma vie.

Sans basculer dans le positivisme à outrance !

Par contre je ne veux pas basculer dans le positivisme à outrance car je pense que les résultats ne seraient pas concluants. Je ne peux pas mentir à mon cerveau en disant des choses positives que je sais pertinemment fausses. En effet, si je le fais je créerai des contradictions en moi car je sais que c’est faux, ce qui entraînera des sabotages inconscients et plus de blocages. Donc les choses positives dont je vais parler sont vraies. Je ne les invente pas pour changer d’état d’esprit. Ainsi je reste authentique et juste envers moi. Par exemple, il n’est pas question de me dire que “je suis en pleine forme” ou “je suis sportif” si ce n’est pas le cas.

Ça peut paraître prétentieux !

Je me suis dit que vous n’en auriez rien à faire de savoir toutes ces choses sur moi. En plus ça peut donner l’impression que je me la pète, que je suis prétentieux. Mais si vous connaissez bien la problématique du surdoué, ce n’est pas le cas. Au contraire le zèbre a plutôt tendance à ne voir que les aspects négatifs de sa vie et il est loin d’être un prétentieux. En général, il ne parle pas de ses réussites, car il ne voit que ce qu’il n’a pas réussi à faire et tout ce qui reste et qui est imparfait. S’il en parle, ce n’est pas par prétention mais par enthousiasme, par joie.

Un outil pour cultiver l’estime du surdoué !

Non comme je l’ai dit, c’est un outil “thérapeutique” qui j’espère va m’aider à restaurer et cultiver mon estime. A voir que j’ai quand même fait des choses bien dans ma vie. Car comme pas mal de personnes malgré mon haut-potentiel, j’ai une estime de moi très faible. Et si je veux avancer dans ma vie et voir mes projets et rêves se réaliser, je dois avoir une bonne estime de moi.

Que pouvez-vous en retirer ?

  • Si vous ne faites que lire ce que j’écris, vous pourrez voir différents aspects de la vie d’un surdoué, mes difficultés, ce contre quoi je butte dans ma vie. Mes questionnements, ma façon de penser, mon fonctionnement, ma persévérance acharnée pour m’en sortir, les moyens et l’énergie que je déploie …
  • Si comme moi vous faites ces exercices, peut-être pourrons-nous changer nos mauvaises habitudes de penser à tout voir en noir, en nouvelles bonnes habitudes de penser de manière créative, positive et réaliste. Nous pourrons aussi nous encourager, nous soutenir et nous féliciter.

 

Dimanche 25 mars 2018

Mes trois points positifs du jour ou d’hier !

A faire chaque jour, pour m’aider à voir les aspects positifs de ma vie quotidienne. Car j’ai tendance à trop utiliser mon cerveau automatique limbique et à ressasser les points négatifs de ma vie. S’il est capable de le faire avec le négatif, il est capable aussi de le faire avec le positif. Il est aussi bon de voir les points négatifs, à condition d’être constructif et de trouver des solutions.

Donc mes trois points positifs pour aujourd’hui :

  1. J’ai mangé des crêpes.
  2. Mon câble Internet a été coupé pour les travaux de rénovation dans mon immeuble. J’ai réussi à en rebrancher la moitié, il me reste l’autre moitié que je ferai dans quelques jours. Chouette, je joue à l’électricien en courant faible.
  3. Pour brancher mon câble, comme tout surdoué, j’ai dû faire du nettoyage, suspendre ma magnifique plante dans l’entrée, secouer le tissu qui recouvre mon canapé. J’ai aussi profité de l’échafaudage affecté au ravalement de façade pour nettoyer les chenaux du petit bâtiment en face de mon entrée. Ils étaient plein de mousse, de terre et de déchets. Je pense à tout.

 

Mes trois victoires !

Dans cet exercice, je regarde mon passé avec un nouveau regard. J’appelle cela victoires, car à mes yeux ce sont de vraies victoires, j’ai parfois dû me dépasser pour en arriver là. Elles peuvent être de toutes petites choses que je n’arrive pas à faire, comme dire bonjour à une voisine ou ne pas avoir mangé de fromage aujourd’hui. Mais aussi de grands exploits comme être allé au bout d’un projet et l’avoir concrétisé. C’est pour m’aider à voir les réussites plutôt que les échecs dans ma vie. Car j’ai plutôt tendance à ne considérer que mes échecs et j’ai l’impression de traîner avec moi un gros boulet. Il est aussi bon de considérer les échecs, à condition d’en tirer des leçons qui me servirait par la suite.

Donc mes trois victoires :

  1. Je suis fier de pouvoir dire bonjour à beaucoup d’hommes motivés et sportifs, quand je vais faire du sport sur le spot de street workout en plein air. C’est une victoire pour moi, car il y a deux ans avant de faire de la musculation, j’étais tout maigre et je pesais à peine 50 kg pour 1,63 m de taille. Aujourd’hui, je pèse presque 55 kg, j’ai pris 5 kg de muscles. Ces hommes me servent de modèle pour atteindre mon objectif d’être plus musclé et bien foutu. Avant j’avais peur de les aborder, pensant qu’ils me trouvaient nul et insignifiant. Maintenant je les salue et je parle régulièrement avec certains, je me sens considéré. Nous échangeons à propos de sport, d’alimentation et de motivation.
  2. Petite victoire, j’ai réussi à me remotiver pour faire des travaux. Rebrancher ce fameux câble Internet coupé il y a deux semaines. Je m’en faisais comme d’habitude toute une montagne, alors qu’il me suffisait de faire des toutes petites choses les unes à la suite des autres. Comme aller chercher la perceuse à mon atelier de peinture, retirer le câble qui pendait dehors. Percer le cadre de ma porte d’entrée, refaire passer le câble par le nouveau trou. Regarder un tutoriel en vidéo sur YouTube pour savoir comment faire le branchement d’un tel câble. Puis faire le branchement.
  3. Ce matin, je ne suis pas allé au magasin acheter des victuailles. Je suis content car j’ai un problème d’achats compulsifs. En effet j’ai tendance à y aller tous les jours alors que ce n’est pas nécessaire. Par manque d’objectifs motivants dans ma journée et quand je n’ai pas préparé mon planning comme aujourd’hui.
Les outils du surdoué
Les outils du surdoué !

Vous lancerez-vous à cultiver votre estime chaque jour ?

Voilà c’est tout pour aujourd’hui. Si ça vous dit de me suivre à faire ces exercices, vous pouvez noter vos points positifs et victoires dans un carnet, un cahier, sur des feuilles volantes, un fichier informatique. Je vous autorise aussi à le faire dans la zone des commentaires ci-dessous, à condition que ce soit authentique. Amusez-vous bien, c’est essentiel.

Je vous souhaite une journée constructive et je vous dis à demain pour un nouvel article !

Et rappelez-vous, surdoués ou pas surdoués, reprenons confiance en nous prenant en main !

Cliquez ici pour voir l’article précédent.

Et cliquez là pour lire l’article suivant.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    3
    Partages
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  

Author: Raphael

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.