Cultiver l’estime du surdoué ! 2018-S20

Exercices pour cultiver l'estime du surdoué

Comment cultiver mon estime de surdoué ?

Exercices quotidiens de la semaine 20 de 2018, mise à jour du Dimanche 20 mai 2018.

Je manque d’estime du surdoué, alors je fais des exercices pour la cultiver, pour m’aider à voir les choses du bon côté et éviter d’être négatif. L’occasion de découvrir des moments de vie d’un surdoué. Bonjour et bienvenue sur mon blog surdoué ou pas surdoué, je m’appelle Raphaël et je témoigne sur mon parcours de surdoué qui cherche des solutions pour mieux vivre ma surdouance.

Exercice : mes trois points positifs du jour ou d’hier !

Chaque jour, je cite trois choses positives de ma journée ou d’hier, pour m’aider à voir les aspects positifs de ma vie quotidienne. Car j’ai tendance à trop utiliser mon cerveau automatique limbique et à ressasser les points négatifs de ma vie. Il est bon de voir les points négatifs, à condition d’être constructif et de trouver des solutions.

Exercice : mes trois victoires !

Dans cet exercice, chaque jour, je porte un nouveau regard sur mon passé. Je cite trois de mes victoires, situations où j’ai dû me dépasser et où j’ai eu du succès. Ils peuvent être petits (demander l’heure à quelqu’un), ou grandes (avoir atteint un objectif). Pour m’aider à voir mes réussites plutôt que mes échecs. Car j’ai tendance à ne considérer que mes échecs, ce qui peut être bon, à condition d’en tirer des leçons.


Dimanche 20 mai 2018

Mes trois points positifs aujourd’hui ou hier :

  1. Aujourd’hui au sport parlé avec une personne qui savait qu’elle était multi-potentielle, mais ne savait pas que cela voulait dire pour elle surdouée. Je lui ai parlé de nombreuses caractéristiques de zèbre et elle se reconnaissait dans les descriptions.
  2. Je n’ai pas travaillé ce dimanche, moi qui habituellement n’aime pas les week-ends, je commence à apprécier les dimanches ou je fais du sport, de la peinture.
  3. Je suis passé voir une amie artiste peintre sur le marché de la création de Lyon sur les quais de Saône. Cela m’a fait plaisir de la voir évoluer dans le sens qu’elle souhaite, vers l’art et son bien-être.

Mes trois victoires dans le passé :

Le surdoué a beau avoir une grande mémoire, ce qui est mon cas, mais je dois avouer que cet exercice m’ennuie un peu. Je repense à toutes mes victoires du passé en boucle et me dis que je les ai déjà notées. Difficiles d’en trouver de nouvelles et obligé de me creuser plus la tête. Bon l’avantage est que ces aspects positifs de ma vie passée finissent par s’inscrire plus durablement dans mon esprit, pour m’aider à construire mon présent et mon futur, sur des bases positives.

  1. Après un projet d’exposition qui est tombé à l’eau début 2018 parce que j’ai découvert que mon contact m’avait menti, je suis content d’avoir continué à peindre et dessiner. Et de ne pas avoir abandonné et tout jeté comme je le faisais avant après un échec ou un refus. Grâce à ma persévérance et à la confiance en moi d’amis qui m’ont soutenu, j’ai pu donner naissance au travail artistique que j’effectue en ce moment, que je trouve très intéressant. Ce qui fait dire que je ne dois jamais abandonner mes rêves et mes projets mais croire en eux et en moi, aller jusqu’au bout.
  2. Je suis content d’avoir lâché prise sur mon ancien poste de responsable de magasin il y a un an. Moi qui m’investis beaucoup trop dans tout ce que je fais, je peux avoir du mal à passer le relai à d’autres personnes. Du jour au lendemain, j’ai tout laissé tomber et ressenti un immense soulagement, une libération totale vers mon épanouissement. Je trouve cela inestimable et je compte bien faire en sorte de conserver cet état d’esprit et cette situation.
  3. Globalement, moi qui auparavant n’avais pas de volonté, ne persévérais pas, je me rends compte qu’au contraire, j’en ai énormément. A condition de faire ce que j’aime et à ma façon de surdoué.

Samedi 19 mai 2018

Mes trois points positifs aujourd’hui ou hier :

  1. Hier au sport sur les quais j’ai trouvé un gars peut-être zèbre avec qui peut-être (à nouveau) m’entraîner à faire du freestyle sur les barres. Je préfère ne pas trop me faire des idées, je verrai bien. Mais ça nous a boosté tous les deux de travailler de nouveaux exercices ensemble.
  2. Mon frigo est rempli de bons petits plats, ce qui est rare, en général il est toujours presque vide.
  3. Le paramétrage de mon blog sur l’architecture est long mais avance bien.

Mes trois victoires dans le passé :

  1. Je renoue parfois avec une énergie qui me porte, mettre en relation les personnes, leur apporter des informations qui leur permettraient d’avancer plus vite dans leurs projets et leur vie. Je parle par exemple de dire à des personnes qu’elles pourraient peut-être être surdouées. Ou encore quand je croise une personne qui crée son entreprise et son site internet, je lui parle des meetups, des rencontres entre entrepreneurs et professionnels dans le web et du web.
  2. Le fruit de mon travail en sport, de ma persévérance porte ses fruits. J’ai un corps plus en forme qu’avant, plus souple, plus costaud. Ma silhouette a bien changé et surtout j’ai beaucoup gagné en confiance en moi. Peut-être que j’ai déjà dit cela dans mes victoires, mais cette fois-ci, c’est d’une autre façon. Je commence à être satisfait de la silhouette de mon corps. Mais je ne la trouve pas suffisante, c’est un bon début. Là aussi, j’ai acquis le goût de l’effort et de la persévérance, ce qui est très important chez les surdoués et qui en général leur manque.
  3. Content de ne plus sortir autant qu’il y a plus de dix ans, en boîte de nuit, en bar. A cette époque là je perdais beaucoup de temps et d’argent. Le pire était que je ne développais aucun projet personnel ou professionnel. En fait, je faisais comme d’un grand nombre de gens, je travaillais et je dépensais mon argent pour me divertir et chercher l’âme soeur.

Vendredi 18 mai 2018

Mes trois points positifs aujourd’hui ou hier :

  1. Ça y est, j’ai enfin créé mon second blog, sur le thème de l’architecture d’intérieur.
  2. Deuxième succès, je reviens à mon premier métier, ma première passion, l’architecture, après l’avoir abandonnée fin 2013, pendant quatre ans et demi. A l’époque je rejetais complètement cette partie là de ma vie.
  3. Autres choses, j’ai su prioriser mes activités hier, alors que j’ai créé ce blog, je mis de côté mes pages du matin et ma séance de sport, pour bien travailler. Je sentais que c’était le moment et qu’il fallait que je passe à l’action immédiatement. J’ai tout de même écrit mes pages mais le soir avant de me coucher. Et pour le sport je l’ai reprogrammé pour le début de soirée d’aujourd’hui, en guise de récompense après avoir bien travaillé à nouveau sur ce blog archi aujourd’hui.

Mes trois victoires dans le passé :

C’est de plus en plus difficile de trouver des moments de mon passé où je peux célébrer des petites ou des grandes victoires.

  1. Je connais l’univers des PC et des MAC, des smartphones Androïd et Iphone. Normal comme je suis métissé chinois et français.
  2. Tiens ça aussi c’est rigolo, je pense être le seul chinois à parler de surdouance sur le net. Toujours content de m’être lancé.
  3. Content de connaître les galeristes lyonnais et qu’ils me reconnaissent aussi, c’est comme si je rentrais dans le paysage de l’art sur Lyon, que j’étais être un acteur de l’art lyonnais.

Mercredi 16 mai 2018

Mes trois points positifs aujourd’hui ou hier :

  1. Hier, je n’ai pas travaillé, je me suis reposé l’esprit en prenant soin de moi. Allé chez le coiffeur, fait du sport au bord de l’eau pendant une éclaircie ensoleillée puis produit de nouveaux dessins à mon atelier.
  2. Je me sens prêt pour créer mon blog sur l’architecture, aujourd’hui.
  3. Le coiffeur m’a bien coupé les cheveux, je suis content. En rentrant chez moi j’ai vu qu’il avait laissé un peu plus de cheveux sur la tempe gauche. Je suis retourné le voir pour lui demander de faire la retouche. C’était imperceptible chez le coiffeur, mais je le voyais très bien chez moi, une question de lumière. Il n’arrivais pas à voir, il a quand même fait la retouche. Maintenant c’est parfait. J’ai osé demander.

Mes trois victoires dans le passé :

  1. Comme tout le monde, je reçois des arnaques par mail, message sur mon répondeur et par sms. Par exemple des annonces de dettes à recouvrir sous peine de poursuites. Les premiers temps je rentrais dans le jeu et j’avais peur. Mais maintenant je vérifie ou je ne fais rien ou je jette. Je parle de ça car ce matin, je viens de recevoir le sms d’un huissier de justice de Dunkerque, ce qui est répertorié sur internet comme une arnaque. Heureusement qu’internet existe, car en quelques secondes tout le monde peut démonter ce genre d’escroquerie.
  2. Je pense que je suis moins naïf qu’avant en amour, relations, travail. Je fais juste le choix de rester moi-même, ouvert d’esprit, sympa. J’attends de voir avant de juger les gens.
  3. Mon expérience de création de ce premier blog sur les surdoué va m’aider dans la création de mon blog sur l’architecture, c’est aujourd’hui que je le crée.
Exercices pour cultiver l'estime du surdoué
Exercices pour cultiver l’estime du surdoué !
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  

Author: Raphael

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.