Bilan de mon défi surdoué 2 !

Défi surdoué 2 réussi, youpi ! Je commence bien l'année !

Le moment du bilan de mon 2ème défi de surdoué !

Temps de lecture estimé : 2 à 3 minutes.

Bonjour ! L’année 2018 est finie ainsi que mon défi surdoué 2. J’en profite pour vous souhaiter une belle année 2019. Ai-je réussi mon défi ? Ai-je respecté mes engagements ? Et surtout, quel est le niveau de mon moral et de ma forme ?

Je m’appelle Raphaël, je suis surdoué non testé et j’enquête à propos de la surdouance car je veux tout comprendre et m’épanouir.

Je vous donne de bonnes nouvelles !

J’ai vaincu la dépression du surdoué !

Après ne pas avoir écrit d’article dans mon blog pendant six semaines, je reviens enfin pour m’occuper de moi et de mon blog. Je vous rassure je vais très bien. Suite au coup de blues du surdoué et grâce à mon cocktail vitaminé du surdoué je réussis à traverser l’hiver en pleine forme et avec un bon moral. C’est la première bonne nouvelle.

Deuxième bonne nouvelle !

Pour les personnes qui ne le savent pas, j’ai entre autres une activité d’artiste peintre. Et je viens d’avoir pour la première fois de ma vie une exposition dans une galerie d’art à Lyon. Pas mal de dessins ont trouvé acquéreur et j’ai eu d’excellents retours. Ce que je trouve très encourageant pour continuer sur ma lancée. Cet événement m’a tenu en éveil de la fin novembre à la mi-janvier et je travaille actuellement sur de nouveaux projets artistiques. Ayant été à la galerie tous les jours je n’ai pas eu le temps et le courage d’écrire des articles. J’avais installé dans la salle d’exposition un petit atelier nomade pour montrer aux visiteurs mon processus de création. Comme à mon habitude, je me suis investi à fond, six jours sur sept. Voilà pourquoi j’ai manqué plusieurs rendez-vous hebdomadaires avec mon blog surdoué. Suis-je excusé ?

Bilan de mon défi surdoué 2 !

Je n’ai pas atteint mes objectifs !

Je m’étais lancé le défi d’écrire un article par semaine de la semaine 32 à la semaine 52 comprises, soit 22 articles. J’ai finalement écrit 14 articles. Il y a huit articles que je n’ai pas eu le temps d’écrire car j’avais la tête ailleurs pendant mon exposition de dessins. J’ai même lâché prise sur les réseaux sociaux. Mon ami conseiller artistique et correcteur de mes articles de blog m’avait prédit que je n’aurais pas le temps de tout faire. Il a eu raison. J’étais trop optimiste et aussi par enthousiasme je me suis beaucoup plus investi que prévu.

Comment me sens-je par rapport à mes objectifs non atteints ?

Je ne culpabilise pas, je me sens bien. Je suis surtout heureux d’écrire à nouveau. Depuis plusieurs semaines j’attendais avec impatience d’écrire. Heureusement que j’ai eu l’occasion début janvier de répondre à l’interview d’un écrivain sur les dessins que j’ai présentés lors de mon exposition. Je me suis passionné pour ce rôle d’artiste, senti porté par un mouvement, une énergie qui m’ont aidé à me dépasser et à accéder à un de mes rêves, devenir artiste peintre. Bon ce n’est qu’un début, je dois encore voir si je vais pouvoir tenir sur la durée.

J’ai globalement réussi mon défi surdoué 2 !

Oui je considère que j’ai globalement réussi ces derniers mois. Je prends en compte la globalité de ma vie dans cette période, toutes activités confondues. J’admets que j’ai eu de bons résultats. Je dis cela car avant j’aurais eu un point de vue négatif sur la même situation malgré mes bons résultats.

  • J’ai tout de même écrit 14 articles intéressants et qui m’ont plu. J’espère que vous les appréciez aussi.
  • Et j’ai eu ma première exposition en tant qu’artiste peintre. Le galeriste est content aussi et me programme à nouveau. C’est un bon début.
  • Je suis en pleine forme et mon moral va très bien. J’ai réussi à me sortir de la dépression du surdoué.
  • Cerise sur le gâteau, je crois bien avoir trouvé deux activités qui me passionnent : artiste peintre et blogueur.

Mes deux autres défi parallèles !

  • Petit plus pour son aspect défi : j’ai toujours envié les personnes qui pouvaient écrire sur un clavier sans le regarder. Je remarque qu’après un an à bloguer j’arrive à le faire assez souvent. Bien que je sois obligé de regarder le clavier de temps à autre pour replacer mes doigts correctement. Curieusement, écrire sans regarder le clavier ne me demande pas de réfléchir trop. Parfois c’est automatique et d’autres fois je pense à l’emplacement des lettres.
  • J’ai aussi accédé à un niveau supérieur dans mon apprentissage de l’anglais. Je l’ai remarqué car j’ai l’impression que ma langue s’est déliée. Les mots me viennent plus facilement qu’avant. Et quand je lis un texte pas trop compliqué je le comprends presque sans avoir besoin de traduire en français dans ma tête. Alors qu’avant je devais tout traduire en français pour comprendre. Ça veut dire que je commence à penser en anglais et non plus en français pour ensuite traduire en anglais. C’est pour ça que j’arrive mieux à parler en anglais sans penser en français avant de traduire. Parler anglais commence à devenir un automatisme au bout d’un an de travail quotidien de plusieurs heures par jours.
Défi surdoué 2 réussi, youpi ! Je commence bien l'année !
Défi surdoué 2 réussi, youpi ! Je commence bien l’année !

Ce petit tableau de 10×10 cm est de moi. Quand j’ai recommencé à peindre sérieusement en 2013 et 2014 j’ai exploré les tâches et l’univers de mon enfance. Sur ce tableau j’ai d’abord réalisé un fond violet à la peinture acrylique puis peint une forme rouge et jaune à l’encre de Chine. Cette forme m’a inspiré ce petit personnage sympathique et dynamique. Ce que je peins et dessine aujourd’hui est différent.

Les points négatifs de mon défi surdoué 2 !

Pour être honnête, réaliste avec moi-même et arrêter de m’illusionner je dois tout de même parler un peu des aspects négatifs de cette période.

  • J’admets que je n’ai pas le temps de m’occuper à la fois de deux blogs et de mon activité artistique. Si je veux faire à fond quelque chose je dois pouvoir y passer beaucoup de temps, surtout pour ne pas briser une activité qui pourrait décoller.
  • J’avoue que je n’ai pas très envie de travailler sur mon blog d’architecture d’intérieur. Effectivement il me demande plus de travail et me procure moins de plaisir que mes deux autres activités. En clair ce n’est pas une passion. C’est juste un savoir et une expérience. Et cela même si je suis doué pour visualiser et créer dans l’espace. A vrai dire j’ai créé ce blog plus professionnel pour rassurer mon entourage. En plus j’ai l’impression qu’il ne prend pas auprès de l’audimat. J’ai peur de tomber sur des clients difficiles et compliqués comme j’avais déjà quand j’étais architecte.

Bilan positif + bien commencer l’année !

Voilà je ne veux pas en dire plus tout de suite car je me réserve pour les prochains articles. En conclusion j’ai fini l’année 2018 et commence 2019 en beauté, sur les chapeaux de roue, plein de beaux projets en cours. Et surtout je commence à avoir un revenu financier de mon nouveau métier d’artiste suite à ma reconversion professionnelle entamée en 2017. J’espère que pour vous aussi l’année 2019 commence bien. Je vous souhaite d’être dans une énergie créatrice.

Si cet article vous a plu, merci de le liker et de le partager pour aider d’autres personnes et faire connaître mon blog. Et si vous ne voulez manquer aucun article, abonnez-vous à mon blog.

Je vous souhaite une excellente journée ou nuit, prenez bien soin de vous. A la semaine prochaine dans un nouvel article.

Surdoué.e.s ou pas surdoué.e.s, remettons nous au centre de notre vie !

Cliquez ici pour lire l’article précédent !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages
  • 1
  • 1
  •  
  •  
  •  

Author: Raphael

4 thoughts on “Bilan de mon défi surdoué 2 !

  1. Bonjour Raphaël,

    Je me rends compte que du coup c’est moi qui ai du retard dans ma lecture de votre blog !
    Je suis contente de voir que votre activité de peintre a bien marché en cette fin d’année, il est génial de pouvoir vivre de ce que l’on aime et de s’y épanouir !
    J’ai souri sur votre désir de taper sans regarder le clavier, ça je sais faire, j’ai une formation de secrétaire donc taper automatiquement est aisé pour moi même si je pense plus vite que je ne tape et que je m’énerve et quand j’étais à l’école ma prof de dactylo me disait de me calmer car elle voyait que la machine à écrire (et oui, je suis vieille) allait passer par la fenêtre !
    Quand au fait de ne pas réussir tous les défis que l’on se fixe cela me semble normal non ? Surdoué peut être mais êtres humains avant tout non ?
    Allez je vais vite lire l’article suivant !

    1. Oui taper sans regarder le clavier m’a fasciné depuis tout petit déjà, comme savoir jouer du piano, faire de la moto, du ski, de la plongée sous-marine, du saut à l’élastique, piloter un avion, jouer au théâtre, chanter … bref je me rends compte que la liste est interminable.
      Je n’ai rien fait de tout ça par peur, tout ce qui me faisait rêver me faisait extrêmement peur. Et surtout je ne me sentais pas suffisamment bon, bien ou riche pour le faire. Je me suis toujours dévalorisé de la sorte, interdit des choses et j’ai regretté et n’ai rien fait de ma vie, sinon obéir à des supérieurs dans un travail.
      Mais j’ai changé et je commence à m’aventurer dans la vie depuis quelques années. Au début j’ai peur mais je découvre des talents cachés et cela me procure bien-être et confiance en moi.
      Par moment j’ai à nouveau peur comme ce mois-ci et je me réfugie dans mon monde intérieur dans mes dessins que heureusement maintenant je peux vendre dans une galerie d’art.
      Être un humain est si beau et complexe avec les autres qui nous comprennent et nous soutiennent. Accepter mes failles et mon humanité est rude j’apprends la vie en m’y confrontant.
      Bonne journée.
      Raphael

  2. Si je devais faire la liste de ce que je n’ai pas eu le courage de faire et dont je rêvais elle serait aussi longue……………. Mais je me dis toujours plus tard, un jour même si j’ai osé prendre un cahier et un stylo plume ces dernières semaines mais quand je relis je trouve toujours que ce n’est pas bon, pas à la hauteur, médiocre ! Il y a du chemin encore pour ne plus avoir peur d’être qui je suis et pour m’accepter !
    Mais on y arrivera !

    1. Bonjour Anne. Il faut du temps et au début il n’y a pas grand monde qui lira ce que tu écris donc pas besoin d’être à la hauteur si haute que tu as mise la barre. Plus tu écriras plus tu t’amélioreras. Fais confiance au processus d’apprentissage. Tu n’as qu’une chose à faire, écrire régulièrement.
      Bonne journée.
      Raphael

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.