Défi J38/100 A quoi ressemble ma journée de surdoué ?

Quais du Rhône, spot de streetworkout

Temps de lecture estimé : entre 8 et 12 minutes.

Aujourd’hui, j’ai décidé de noter tous mes faits et gestes, de photographier les activités clés de ma journée. Et de publier mon article au moment de me coucher. A quoi ressemble la journée d’un surdoué qui ne se prend pas la tête et qui fait confiance à son intuition ? J’ai eu cette idée à 3h30 du matin, en pleine nuit. Bonjour et bienvenue sur mon blog surdoué ou pas surdoué. Je suis surdoué depuis toujours semble-t-il. Et je tente de me le démontrer.

PS : Vous remarquerez que je prendrai du temps car je note et prends en photo, en même temps, tout ce que je fais.

 

Ma nuit de surdoué avant ma journée de surdoué !

Premier réveil !

Réveil en pleine nuit
Réveil en pleine nuit

3h21 Réveillé par un rêve qui m’indique que je dois aller aux toilettes, je me lève. Chez moi, c’est normal de me lever dans la nuit plusieurs fois pour cela. Je pense que chez les autres personnes, leurs intestins les laissent tranquilles la nuit.

Ca cogite tout de suite en pleine nuit !

Pendant ce temps, j’ai pensé à des ex, dont une personne perverse narcissique, à une autre très gentille que j’aimais beaucoup. Je l’estimais comme idéale, j’ai arrêté cette histoire car elle n’était pas prête. Pourtant nous nous aimions énormément. Je repense à elle souvent par amour et attirance sexuelle. J’ai pensé à une troisième personne dont je suis encore amoureux que j’ai trouvée très attirante sexuellement il y a plusieurs années. Je l’ai revue il y a plus d’un an, elle a changé en mal, mais je suis toujours déçu que l’on se soit raté trois fois. J’ai encore envie d’être avec elle. Je me demande si elle n’est pas perverse narcissique. C’est là que j’ai eu l’idée d’écrire ce format d’article. Bon, au lit.

Deuxième réveil !

4h10 Deuxième réveil pour aller à nouveau aux toilettes. Recouché directement.

Troisième réveil !

7h19 Troisième réveil par le chat qui vient de vomir, j’en profite pour aller aux toilettes. Je fais un exercice d’anglais de deux minutes. Et j’ai liké sur mon compte Instagram d’artiste peintre raphael_lam888. Fatigué, je vais me recoucher.

Réveil pour de bon !

Réveil le matin
Réveil le matin

9h00 Mon réveil sonne, samedi matin, assez dormi, en forme, bon moral neutre, pensées ni négatives ni positives, levé immédiatement. En semaine je me lève à 7h30. Je nettoie ma langue avec mon gratte langue, me lave la bouche avec de l’eau et bois un verre d’eau.

Mon gratte langue indien
Mon gratte langue indien

 

La matinée de ma journée de surdoué !

Ma potion de surdoué !

Mon thé-tisane
Mon thé-tisane

9h10 Je prépare mon petit déjeuner et mon thé-tisane. Thé vert, réglisse, thym, romarin, poivre noir, cannelle, menthe (pas sur la photo), écorce d’orange. Je fabrique moi-même cette dernière, oranges bio brossées et lavées, épluchées avec un économe très coupant. Je fais sécher pendant une ou deux semaines les épluchées dans une assiette. Puis les mets enfin dans un bocal. Le reste excepté le thé, provient du jardin de la maison de campagne de mes parents.

Ma fabrication d'écorce d'orange bio
Ma fabrication d’écorce d’orange bio

Mon petit-déjeuner de surdoué !

9h35 Je petit-déjeune presque seul. Les autres mangent autre chose que moi et plus vite Je mange dans cet ordre. Une ampoule de granions de manganèse, des oligo-éléments prescrits annuellement par un naturopathe pour mon immunité (de surdoué). Fruits, pomme, orange bio dont je récupère l’écorce pour mes infusions, carotte bio, pâte de dattes. Deux oeufs crus frais bio avec de l’huile d’olive et du poivre. Graines de lin brun et de sésame que je croque pour bien profiter de ce qu’il y a à l’intérieur. Un verre d’eau avec le jus d’un demi citron bio. Un petit dessert végétal sans soja. Dans mon bol du riz complet, la peau du demi-citron découpée en morceaux, des raisins secs, deux noisettes de gingembre découpé en très petits morceaux, de la compote de pommes et de l’eau.

Je prends mon temps pour manger !

Mon thé-tisane tiède à la fin. Je suis le premier et le dernier à table. Je mange en 30 minutes et je range. Sans mon mobile, car je le mets en charge et je veux manger en conscience. Je me repose l’esprit à ne faire qu’une chose à la fois. J’ai envie de silence et de calme aujourd’hui.

Mon petit-déjeuner santé
Mon petit-déjeuner santé

Ma toilette de zèbre !

Tout frais après la douche
Tout frais après la douche

10h20 Toilettage. Case wc. Brossage des dents. Puis douche et lavage de mes cheveux. J’essuie la robinetterie et les parois de la baignoire pour éviter les traces de calcaire. Rasage et taille de ma barbe. Traitement à l’huile de ricin de mes cheveux pour les renforcer. Huile de carotte bio sur le visage pour le nourrir et avoir un beau teint. Puis m’habiller. Ma toilette, c’est mon moment à moi.

Habits pour rester jeune
Habits pour rester jeune

Je prends mon temps !

Je ne sais pas quoi faire de ma journée et n’arrive pas a me décider. Ça va que nous sommes samedi, j’ai le droit de me reposer la fin de semaine. Même si je suis en création d’entreprise.

Interruption téléphonique !

11h20 Je passe 20 minutes au téléphone au lieu de 5 minutes avec une personne qui fait un sondage suite à la résiliation de ma box chez Numéricable. Questionnaire très intéressant. Mais j’ai passé trop de temps, je me suis fait avoir.

Malentendu de surdoué !

11h40 Je passe 5 minutes à expliquer à ma moitié qui ne comprend toujours rien au changement de box, d’autant plus qu’il y a des travaux dans l’immeuble, ce qui complique les choses. Je me sens un peu énervé.

 

Mon journal intime !

Mon journal intime
Mon journal intime

11h50 Bon je vais écrire dans cet article, sur mon smartphone, ce que j’écris dans mon journal intime chaque jour. En général je ne raconte que ce qui s’est passé la veille et en anglais. Je vais écrire en français.

Mes trajets compliqués !

  • Hier matin, parti en vélo de chez moi Lyon 9 à Lyon Bellecour, acheté 10 tickets de bus. Pris le bus jusqu’au centre commercial de Saint-Genis-Laval. Le prochain bus que je prévoyais de prendre ne passe pas avant 45 minutes. Je marche 2,5 km en chantant des chansons en anglais, en regardant de vidéos sur YouTube avec les paroles. J’arrive 45 minutes plus tard chez ma grand-mère à Brignais. Une heure et demie de trajet au lieu de 30 minutes en voiture. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?
  • En bas de chez elle, je crois remarquer la voiture de ma tante. Je monte au quatrième étage par les escaliers et arrive chez ma grand-mère. Ma tante n’est pas là. Elle arrive quelque minutes après. Peut-être mon intuition. Elle s’occupe des médicaments puis repart.

J’aide spontanément !

  • Je cherche sur Internet des renseignements pour trouver un psy pour ma grand-mère qui ne se sent pas bien depuis des mois. Mais elle a peur. Je la fais parler en reformulant ce qu’elle dit pour l’aider à exprimer ce qu’elle vit et ressent. A 88 ans, elle se sent très seule. Depuis toujours, elle a été accompagnée et occupée dans sa vie. Par ses parents, son mari, ses enfants et enfin son mari malade. Depuis que grand-père est mort il y a quatre ans, elle est seule. Et depuis un an, elle ressent une grande solitude et une perte de sens. Personne d’autre que moi dans la famille ne la comprend et ne peut l’écouter comme je le fais. De façon empathique, en profondeur, des choses qui la rende malheureuse. Je vais la voir tous les quinze jours. Elle peut parler à son médecin et ses infirmières qui viennent lui donner ses médicaments.

Déjeuner ensemble pour que ma grand-mère mange !

  • J’ai apporté mon repas pour ne pas lui coûter cher. Elle se fait livrer le sien par le restaurant en bas de chez elle, pour ne plus avoir à cuisiner. Nous mangeons ensemble, ainsi, elle a meilleur appétit. Elle n’a pas faim, mais finalement mange presque tout. Je me lave les dents. J’avais prévu de faire ma séance de sport à l’intérieur mais je suis fatigué après ma marche. Nous regardons un peu la télévision.

Trajet retour sur Lyon !

  • Je rentre sur Lyon. 2,5 km à pied pour choper un bus. Cette fois-ci, je mets 30 minutes. J’ai voulu faire du stop, mais j’avais des freins dans ma tête. La prochaine fois, je serai assez culotté pour en faire. En fait, je suis dégoûté. Les écouteurs d’origine de mon téléphone sont morts et ceux que j’ai trouvés dans mes affaires ne sont pas hermétiques. Alors tous les bruits autour de moi recouvrent le son. J’arrive à Lyon Bellecour et reprends mon vélo.
En train d'écrire mon journal intime
En train d’écrire mon journal intime

Des achats à faire !

  • Je vais à la grande pharmacie lyonnaise pour m’acheter des oligo-éléments dont j’ai retrouvé les notes de mon ancienne collègue naturopathe. Cela est censé m’éviter de déprimer et de tomber malade. A prendre à l’entrée  de l’hiver. Oups, trop tard j’ai déjà bien déprimé. Je dois m’organiser pour ne plus oublier. Je viens de le noter dans mon agenda pour octobre 2018.
  • Je passe au magasin Tati pour trouver des vêtements en cadeau d’anniversaire à ma belle-fille. Pas facile de me décider. Je reprends mon vélo.

Rendez-vous avec un autre surdoué !

  • A 16h j’ai rendez-vous à l’Opéra de Lyon avec un homme zèbre pour parler de nos vies de surdoués. En l’attendant, je commence à écrire deux lignes de mon article du jour. Nous restons une heure et vingt minutes à parler de toutes sortes de sujets sur nos expériences de surdoués qui n’y arrivent pas. Je pense qu’il se reconnaîtra en lisant cet article.
  • Je retourne chez Tati et j’achète deux trois choses sympas.

Soirée en famille !

  • Je rentre et nous décidons de faire une soirée crêpes tous les quatre. Les deux adolescents et nous deux. Ils préparent tout et je vais faire des commissions au magasin à côté. J’achète pleins de choses en promotion.
  • Soirée en regardant un film en dvd sur un rideau sur lequel on projette le film avec un vidéo-projecteur. Nous passons un très bon moment, les ado rigolent. Nous mangeons.
  • 23h et je n’ai toujours pas écrit mon article, je ne sens aucun stress. Je l’écris simplement sur mon téléphone portable et le publie aussi depuis mon smartphone. Sans fioritures. Juste avant minuit. Et je vais me coucher vers minuit.

Bilan de ma journée de surdoué d’hier !

  • Hier j’ai passé une journée consacrée aux autres personnes. Je pense que ça a fait plaisir. J’ai appris des choses en discutant avec cet homme zèbre. Et je me suis détendu. Même si je n’ai pas fait de musculation, j’ai marché 1h15 et fait du vélo. J’ai lâché prise par rapport au fait d’écrire un article par jour et de le faire de façon parfaite. C’était fait en moins d’une heure. Finalement, j’ai réussi ma journée, sans stresser.
  • Aujourd’hui, je me sens détendu, en tout cas je le veux. Mon esprit semble s’être calmé avec ses idées noires. J’ai l’impression de ne plus trop penser. Dans ma tête, c’est calme comme après une tempête. J’ai quand même des idées que je trouve bonnes.
  • Je ne sais pas quoi faire aujourd’hui. Je me sens paralysé par l’envie de faire plein de choses.
  • Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?
  • J’ai de l’intuition.
  • Je suis empathique.
  • Je remarque que je ne vais pas simplement d’un point A à un point B. Je m’organise pour faire plusieurs choses les unes après les autres, étant sur mon chemin. Du coup, je mets plus de temps, mais je fais plus de choses. Je pense gagner du temps dans les trajets, cela m’évite d’en faire trop.

Le déjeuner de ma journée de surdoué !

Préparation du déjeuner, à moitié de surdoué !

Déjeuner cuisine vapeur
Déjeuner cuisine vapeur

12h45 À deux nous mettons à cuire le repas de midi. C’est fait en 5 minutes. 30 minutes de cuisson à la vapeur. Pas de gras sur les meubles de cuisine et moins d’odeurs. Une tisane de plantes médicinales. Nous serons trois à manger. Le garçon est parti en vacances. La fille est restée.

Je pense à mon programme l’après-midi !

13h00 Je réfléchis pour savoir quoi faire cet après-midi.

  • J’aurais envie de créer un événement dans le groupe de zèbres lyonnais dans lequel je suis sur Facebook. Un rendez-vous à Lyon dans un café où je pourrais aussi aller dessiner à l’encre de Chine sur un livre ancien. Ça me permettrait de tester la spontanéité des personnes. Comme je suis spontané.
  • En tout cas, je ne veux pas rester chez moi, c’est triste en ce moment. Je ne veux pas aller peindre dans mon atelier car si j’y vais, je serai obligé de payer le loyer du mois alors que je n’y ai pas encore mis les pieds. J’ai besoin de faire des économies.
  • J’ai peut-être aussi envie de draguer, de rencontrer de nouvelles personnes. Attention, ma dépendance affective et sexuelle pointe le bout de son nez dans ma période d’abstinence sexuelle et amoureuse.
  • Après trois jours sans faire de sport, je vais sûrement pratiquer mes exercices cet après-midi et demain (oui, séance de sport faite l’après-midi).
  • Je vais commencer à alimenter le compte Instagram “surdoueoupassurdoue” de mon blog surdoué ou pas surdoué (finalement pas fait).

Déjeuner en famille !

13h20 À table. Dans cet ordre, une orange, une pomme, dessert végétal sans soja, cannelloni ricotta épinards (hors régime), chou blanc. Fin du repas.

 

Après-midi de ma journée de surdoué !

Et après, je me perds dans mes mails et réseaux sociaux. Je ressens un besoin absolu de sortir de chez moi. Je dois bouger, prendre l’air, faire des choses dynamiques et voir du monde. Je me ressaisis.

Récupérer mon vélo !

Mon atelier de peinture
Mon atelier de peinture

14h39 Je vais récupérer mon vélo dans mon atelier de peinture et partir à Lyon. Je verrai là-bas ce que je ferai et où. Zut mon vélo n’est pas là j’ai oublié que je l’avais rangé dans le local vélo de l’immeuble hier soir. Retour dans mon immeuble en travaux.

Travaux dans mon immeuble
Travaux dans mon immeuble

Séance de sport de surdoué !

Quais du Rhône, spot de streetworkout
Quais du Rhône, spot de streetworkout

15h19 En passant par la place Bellecour, je vois le soleil et décide d’aller sur les quais du Rhône pour faire ma séance de sport en plein air. Du streetworkout. Alors que le temps est très nuageux, j’ai pris mes affaires de sport. Mon intuition. En arrivant je me prends en photo. Il y a une photographe qui prend des clichés d’un jeune qui fait du freestyle sur les agrès. Échauffement.

Quais du Rhône, streetworkout en février
Quais du Rhône, streetworkout en février

5 séries de 30=150 pompes. 5 séries de 35=175 dips sur banc. Et 5 séries de 10=50 tractions sur barre. 5 séries de 40 élastiques bras gauche et droit = 400 levées (ce qui équivaut à lever un poids). 2 séries de 150=300 cercles avec les bras latéralement. 5 séries de 60 sauts à la corde sur chacune des jambes = 600 sauts. 7 muscle up. 6 séries de 15 dips=90. 5 séries de 40 adducteurs jambes de route et gauche = 400. 5 séries de 15=75 abdominaux sur des barres parallèles. J’ai croisé quelques courageux, que des hommes. Avec le soleil et la température de 10℃, mais avec le vent du nord, je me suis quand même mi torse nu. Pour mettre au soleil le plus de peau possible. Fin de séance à 16h29.

Mon matériel de sport !

Mon matériel de streetworkout
Mon matériel de streetworkout

Ma tenue de sport aujourd’hui, un pantalon très serré à la mode que les jeunes de 20 ans portent, un T-shirt, une paire de baskets. Une paire de gants de travaux à 3€, une chambre à air crevée en guise d’élastique et en guise de poids. Une bouteille d’eau, un stylo et un carnet pour noter mes exercices et séries, afin de voir et planifier ma progression.

Profiter du soleil en hiver !

16h30 Retour à Lyon centre en longeant les quais du Rhône. A un moment je sens une poche de chaleur au soleil. Je décide de m’y arrêter pour me réchauffer et synthétiser de la vitamine D. Me sentant fatigué, je me repose. Je continue à écrire cet article pendant ma séance de sport. Une amie surdouée m’appelle pour me donner des nouvelles, je suis content de sa fidélité, en me tenant au courant même si on ne se voit pas souvent. Elle se reconnaîtra.

Retour en centre ville !

17h Le soleil est voilé par des nuages, j’ai froid, je rentre à Lyon. Je passe dans des toilettes publiques. Je n’ai pas envie de rentrer chez moi. Envie de nouveauté, de gens, de mouvement. Il fait froid maintenant. Quand je pense que tout-à-l’heure, j’étais torse nu au soleil et que peu de personnes profitaient vraiment de l’instant lumineux et chaleureux.

Envie d’achats compulsifs et de rencontres !

Au magasin Graphigro
Au magasin Graphigro

17h35 Je sors du magasin Graphigro, où j’ai fait un petit tour et regardé les cadres pour encadrer mes petites oeuvres. Trop de monde en caisse le samedi, je repasserai en semaine. C’était juste pour perdre mon temps.

Le hasard des rencontres !

18h10 Je rentre chez moi à vélo. Je viens de rencontrer un homme dans la rue et nous avons discuté de nos relations amoureuses et sexuelles sur un banc au froid. Alors qu’on ne se connaît même pas. On s’était regardé et je lui ai parlé. Il vit avec une personne surdouée, d’après sa description. Il y a de la ressemblance dans nos couples respectifs, la personnalité de chacun, le vécu. La discussion a été très riche. Je savais bien qu’il allait se passer quelque chose d’intéressant. Mon intuition.

La soirée du surdoué !

18h45 Posé mon vélo à l’atelier de peinture à côté de chez moi.

Dîner seul, je préfère !

18h55 Je dîne seul. Je n’attends pas les autres car j’ai faim, je me sens fatigué et j’ai besoin de reprendre des forces. En plus je ne mange pas la même chose. Et je transgresse une de mes règles alimentaires en mangeant mon dernier repas de la journée après 17h. Pas très grave, je reste souple.

Mon dîner interrompu !

19h20 au milieu du repas. Je vais aux toilettes. Vous remarquez comme moi que j’y vais souvent. Depuis que je suis en France, dès 11 ans, c’est ainsi. Mon transit intestinal est rapide, environ six heures. L’heure de mes selles et de mes repas correspondent. La règle est “un repas, des selles”. Désolé pour le sujet. Mais je pense que chez moi ça joue un rôle important.

Mon ventre de surdoué !

Je me demande même si mes intestins ne seraient pas eux aussi surdoués. En effet, j’ai le ventre fragile, très sensible, rapide. Il paraît que des chercheurs auraient trouvé dans les intestins des neurones. D’autres pensent que le ventre serait le deuxième cerveau de l’humain. Ça ne m’étonne pas car je crois que je pense aussi avec mon ventre. Peur, excitation, malaise, amour, sexe, coup de foudre, dispute, mauvaise nourriture pour moi, changement de température … mon ventre réagit au quart-de-tour, comme mon cerveau. Une minute dans un courant d’air mal placé et je dois aller immédiatement aux toilettes. Les deux autres sont venus me rejoindre pendant mon repas et ont fini avant moi, comme d’habitude.

Jeux pour un ancien mauvais joueur !

Jouer à "L'île interdite"
Jouer à “L’île interdite”

20h18 Comme la jeune fille est là, on me propose de jouer ensemble. Nous faisons deux parties de “Uno”, jeu de cartes. J’ai perdu deux fois. Heureusement que je ne suis plus mauvais joueur. Enfant, j’aurais piqué une colère et j’aurais longtemps boudé. Et une partie de “L’île interdite”, un petit jeu collaboratif où les joueurs forment une équipe et jouent contre le jeu. Nous avons enfin gagné contre ce jeu depuis plusieurs mois où le jeu nous gagnait. Hey, vous avez vu sur la photo du jeu, la main en arrière plan, c’est “La Chose” du film “La famille Adams”, je l’ai recrutée pour ma séance photo. J’ai même un autographe. Fin des jeux pour moi à 21h, pour me laisser le temps de finir et publier mon article d’aujourd’hui.

Finalisation de mon article d’aujourd’hui sur ma journée de surdoué qui ne se prend pas la tête !

Devant mon ordinateur
Devant mon ordinateur

21h10 Je me mets à l’ordinateur fixe pour finir mon article. En écoutant les sonates de Scarlatti sur le conseil d’un ami. En commençant par la K380. J’envoie des sms à deux amis. J’ai retrouvé la connexion à mes comptes mail Yahoo sur mon smartphone. Je ne pouvais plus y accéder depuis midi. J’en avais besoin pour vérifier si j’avais reçu ma commande de sept livres sur les surdoués chez Gibert, commandés sur Internet il y a quelques jours. Je suis content car ils ont reçu mes livres, j’irais les chercher lundi et vous ferai un article à ce sujet.

Je suis super trop content !

23h45 Article publié su mon blog, je fais quelques modifications et corrections. Mais j’ai encore réussi aujourd’hui. J’ai fait un bel article, un reportage photo de ma journée de surdoué ou pas surdoué. J’ai retrouvé mon moral légendaire et ça me fait plaisir. Je vais sûrement me coucher après minuit.

Naissance de mon compte Instagram “surdoueoupassurdoue” !

Demain je pense mettre mes photos de cette journée sur mon compte Instagram “surdoueoupassurdoue”. Cet article est précurseur, le début de la vie de mon compte Instagram associé à mon blog surdoué ou pas surdoué. Je suis heureux de pouvoir le faire sur Instagram que je connais bien, car j’ai un compte qui présente mes derniers travaux d’artiste peintre dessinateur, dont voici le lien https://www.instagram.com/raphael_lam888/ . D’autant plus content qu’avec mon compte d’artiste peintre, je ne pouvais mettre toutes les photos de moi que je voulais. Alors que là je pourrai le faire et tous les jours vous pourrez suivre les tribulations d’un surdoué. J’ai aussi eu cette idée ce matin à 3h30.

Et voilà, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter de passer un dimanche ludique, sportif, créatif, tout ce que vous voulez. Pourvu que vous vous sentiez léger et que vous faisiez confiance à votre intuition. Laissons nous porter par le vent !

Et rappelez-vous, surdoués ou pas surdoués, reprenons confiance en nous prenant en main !

Cliquez ici pour voir l’article précédent.

Cliquez là pour lire le prochain article.

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  

Author: Raphael

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.